Eleanor & Park – Rainbow Powell

  Eleanor & Park  Un tel roman, chers amis, ça fait chavirer le coeur, ça nous aide à nous rappeler la toute-puissance de l’amour. On aimerait avoir seize ans de nouveau. Enfin presque… parce que c’est un roman d’amour certes mais tout n’y est pas guimauve. Loin de là.

    Laissez-moi trouver les mots pour vous parler de ces deux adolescents qui ne rentrent dans aucune case, complètement à part et qui vont pourtant se faire la preuve vivante que l’amour ne s’explique pas et qu’il est unique.

    Eleanor est ronde, rousse et mal fagottée. Elle est la risée de tout son lycée dans lequel elle vient pourtant d’arriver. Et puis sa famille… Si on peut appeler ça une famille.

    Park est à moitié- coréen (et il a du mal à savoir quelle moitié au juste), est très introverti, plongé dans ses comics et la musique punk.  Il n’arrive pas à conduire et certains semblent s’interroger sur sa masculinité. Néanmoins, il a la chance de grandir dans une famille qui l’aime.

    Mais le jour où elle va monter dans le bus du lycée, le monde va cesser de tourner autour d’eux. Pas à pas, jour après jour, l’amour va s’installer et briser tous les barrages que chacun d’entre eux a bien pu se mettre dans la vie. Ce n’est pas une histoire d’amour à l’eau de rose cependant car ils vont devoir traverser un nombre d’embûches incroyable. Ce que Park fait pour elle, du haut de ses seize ans, ça force le respect et ça fait croire en l’amour, le vrai.

    On a donc le coeur qui bat la chamade, les larmes qui viennent piquer le nez. Néanmoins, on tressaille de savoir Eleanor dans une famille pareille : un beau-père violent (et pas seulement), une mère faible et résignée et une fratrie paumée. On tressaille également de la savoir également dans un lycée où tout le monde la malmène. Si Park est le rayon de soleil au milieu des nuages, ces derniers sont épais.

    Lisez ce roman et rappelez-vous toutes vos premières fois. Leurs premiers regards, la première fois qu’ils se touchent la main, le premier baiser… et toutes les fois où leurs corps se sont cherchés, mus par cette puissance folle que l’on ressent jusqu’au plus profond de ses tripes quand on aime. Cette envie de dévorer l’autre ! Tout est si bien exprimé !

    Un roman doudou pour l’été, oui car on frémit mais pas une bluette car l’amour n’efface pas les affres de la réalité.

    C’est une lecture commune avec une brochette de blogueurs prestigieux, je vous le dis : Jérôme, Leiloona et Noukette

    D’autres avis en ligne comme ceux de Cess, Anne-Sophie, Cajou, Karine, Radicale, Mélo, Thalie

challengeamoureux_4

Vous aimerez aussi...

42 réponses

  1. Cess dit :

    J’aime ce billet qui rend si bien justice à cette petite perle et aux émotions qu’elle procure… 🙂
    Contente de savoir que Eleanor et Park et toutes leurs premières fois t’ont convaincue aussi… <3

  2. Leiloona dit :

    Ah ces premières fois … Oui un roman jeunesse sur l’amour, mais aucune guimauve et un réalisme assez étonnant ! Je le fais acheter au CDI dès la rentrée. 🙂

  3. Noukette dit :

    Un bonbon doux amer, qui ne colle pas aux dents… J’ai adoré cette lectures et toutes ces premières fois qui font chavirer le cœur… Encore !

  4. une pépite que vous me donnez tous très envie de lire… et vite !

  5. Jerome dit :

    Un roman doudou et pas cucul. Ça me coûte de l’écrire mais ils m’ont beaucoup, beaucoup touché ces gamins atypiques 😉

  6. cartonsdemma dit :

    Je parcours vos blogs ce jour et voilà un roman que j’ai très envie de lire, vous me tentez tous!!

  7. 1conscient dit :

    Ton remarquable billet tombe a pique, car j’ai une pile de bouquins ennuyeux que j’ai abandonné l’un après l’autre. Je note le titre!!!

  8. Un roman pertinent sur les questions de l’amour et de la différence quand on est ados… On apprécie l’absence totale de niaiserie dans ce roman : c’est difficile, mais c’est fort, c’est vrai.

  9. gambadou dit :

    Bon, vous allez me faire craquer avec toutes vos critiques positives. Surtout que je croyais qu’il était en anglais !

  10. sabariscon dit :

    Tu m’as mis l’eau à la bouche…je suis très très tentée!

  11. Frankie dit :

    Je n’arrête pas de le voir partout chez les copines, il ne me tentait pas plus que ça mais avec ton billet positif et ceux que j’ai déjà lus, je crois que je vais succomber ! 🙂

  12. cristie dit :

    Je veux bien être chaviré aussi !

  13. Mrs Figg dit :

    J’ai également succombé au charme fou de ce roman et je suis contente que tant d’excellents bloggeurs apprécient de la littérature de jeunesse !

  14. Kidae dit :

    Je viens de lire l’avis de Noukette et ai voulu savoir ce que tu en avais pensé. Je vois que vos avis se rejoignent et que j’ai vraiment bien fait de noter ce titre !

  15. lolliiiii dit :

    Après avoir lu ton billet et celui de Leil, ce roman est sur ma liseuse! Bises!

  16. Marion dit :

    Bon. Il faut que je l’achète aujourd’hui !

  17. lasardine dit :

    et bien moi, je n’ai pas du tout accroché 🙁
    je me suis traînée sur ce bouquin qui n’est pas parvenu à m’embarquer, bien loin de là… pas touchée, pas émue, pas nostalgique, rien…
    je n’ai pas encore rédigé mon billet mais ça ne tardera pas je pense

  18. Lilou dit :

    On entend beaucoup parler de ce roman depuis quelque temps, mais même si l’histoire est proche de ce que pourrais réellement vivre des ados, je n’ai pas réussi a rentrer dans l’histoire. ( peut être du a mes 23 ans qui sait ) je l’ai trouvée un peu trop … léger ( a défaut de trouver un mot plus proche de ce que je pense ) Comme quoi les goûts et les couleurs ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :