Nora – Léa Mazé

Nora    C’est grâce à mon amie Noukette que j’ai découvert les Editions de la Gouttière. C’est aussi grâce à elle que je me suis retrouvée sur un stand de dédicaces d’une de leurs auteurs au Salon du Livre de Paris. Et c’est donc tout naturellement qu’en compagnie de Jérôme,  nous le chroniquons aujourd’hui.

Les parents de Nora ont un déménagement à finir, ils ont des cartons jusqu’au cou. Alors ils vont la laisser quelques jours à la ferme chez son oncle Lucien. Si elle boude un peu au départ, elle va vite prendre ses marques. Elle se crée un espace dans le creux d’un grand chêne et le partage avec Minette, la chatte enceinte de tonton Lucien. Mais son attention est attirée par une vieille voisine, qui passe ses journées seule sur le banc devant sa maisons.

Elle va assister en quelques jours à toutes les grandes étapes qui marquent la vie : de la naissance à la mort. Elle va être amenée à se poser beaucoup de questions. Elle va demander des éclaircissements à son oncle – dont le lecteur apprécie, le sourire aux lèvres, les explications embrouillées et gênées. Alors Nora va aller chercher en haut de son arbre la solution à ses problèmes… et y faire la connaissance d’un nouvel ami.

Cette BD est tout simplement un merveille : des dessins splendides couleur sépia, une bouille de chat complètement impayable, des paysages qui incitent au rêve. Graphiquement, tout y est pour enchanter les lecteurs, petits et grands. Et puis, il y a le scénario : ce mélange de naïveté et de grande lucidité qui caractérise si bien les enfants. Nora nous amène à réfléchir avec elle au pouvoir de l’amour (et à la possibilité de ne jamais en trouver), sur la mort, sur la guerre. Nora est un beau reflet de ce que savent encore faire les enfants et que nous oublions : se créer des refuges pour encaisser ce qui est trop dur et voir de l’espoir, là où nous ne parvenons plus à en trouver. Preuve en est, mon fils, 11 ans  » Maman, j’ai adoré cette BD. C’est joli et drôle. Je sens que je vais la relire souvent. »

Une première bande dessinée pour Laura Mazé et déjà un coup de maître. Je suis épatée et mon petit doigt me dit que Noukette et Jérôme aussi.

la bd de la semainecette semaine, tous les liens chez Yaneck.

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. sabariscon dit :

    L’album a en effet l’air très tentant.

  2. Mo dit :

    Très bel album ! Mon fils aussi a pris l’habitude de reprendre l’album. Qu’il le relise en entier ou qu’il le picore, il apprécie beaucoup cet ouvrage

  3. JAcques dit :

    Sensible, touchant et beau ? Je vais aller voir ça.

  4. alexmotamots dit :

    Une belle découverte.

  5. Bouma dit :

    et voilà une bd de plus à découvrir. en tout cas, rares sont les déceptions avec les éditions La Gouttière. j’ai beaucoup aimé Hugo et Cagoule chez eux, une bd sans texte pour les plus jeunes

  6. noukette dit :

    Épatée oui ! Elle a un bien joli talent cette Léa Mazé, sa Nora est une merveille !

  7. Sandrine dit :

    Vous me donnez tous envie de la découvrir.

  8. Jerome dit :

    Un premier album bluffant ! Elle mérite de tomber dans les mains de plein de petits lecteurs cette adorable Nora !

  9. lasardine29 dit :

    je prends enfin le temps de faire un p’tit tour des BD pfff… il était temps!
    j’ai déjà noté ce titre, tu confirmes! (je n’avais pas trop de doutes ;))

  10. Marion dit :

    Très tentée par celui là aussi 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :