Professeur, un si beau métier (1)

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. Emma dit :

    C’est toujours intéressant de lire des expériences de vie, d’autres points de vue que le notre, ou tout simplement de nous ouvrir d’autres horizons 🙂 Vivement dimanche prochain pour connaître la suite…

  2. On aime aussi les lire particulièrement parce qu’ils parlent plus profondément de ce que tu es, toi. 🙂 J’ai beaucoup apprécié la lecture de cet article. Je serai curieuse de lire le suivant !

  3. Toutes tes raisons d’aimer ce métier sont aussi les miennes. Mais j’aime aussi préparer mes cours, chercher les œuvres qui pourraient plaire aux élèves, trouver des façons de les leur présenter et puis être immergée dans la littérature me ravit. Pourtant comme beaucoup de profs je râle contre les montagnes de copies, mais pour moi, qui suis une vieille « jeune » prof, je ne ressens pas (encore) la routine dont tu parles et dont certains collègues me parlent aussi. Si tu as la possibilité de trouver mieux et d’en vivre, why not ? Je te le souhaite.

  4. Je suis à peu près sur la même longueur d’onde que toi!

  5. Nathalie dit :

    On s’essaye au suspense ?? 😉 Bon, ben… à dimanche prochain alors !

  6. Valérie dit :

    Même si ma matière est moins fun que la tienne à partager, j’aime effectivement le contact avec les élèves. Pour être passée du primaire à la maternelle puis au collège, à chaque âge ils apportent des choses, les voir réussir, chercher…est toujours un plaisir. Par contre c’est un métier où l’on s’interroge tout le temps sur ses pratiques et dans lequel notre impuissance face à certains élèves n’est pas facile à vivre… Avec tout ce que tu fais et vis à côté j’imagine que tu dois avoir envie d’autre chose et si tu peux le faire, fonce. Tu nous manqueras mais bon…tu pourras revenir! A très vite.

    • Stephie dit :

      Ah mais ce n’est pas tellement ça qui me donne envie de faire autre chose. Je veux bosser un peu ailleurs parce que j’ai besoin d’air. Mais c’est parce que l’EN m’épuise que je cherche d’autres voies 😉

  7. Cryssilda dit :

    Moi aussi j’aime mon métier et j’aime tout ça, surtout après avoir quitté un boulot que je détestais viscéralement !

  8. keisha41 dit :

    C’est sûr que c’est un métier où on ne s’ennuie pas, les programmes ne changent peut-être pas trop et Pythagore reste Pythagore (même s’il en existe plein de démonstrations…), mais les élèves changent! Tout en ne changeant pas, ils ont des questions ou des réponses aussi pleines de fraîcheur qu’il y a des décennies

  9. Sandrine dit :

    Un beau métier, qui prend de l’énergie, beaucoup d’énergie…
    Mais, un métier où on est bien, on rit, on découvre, on est étonné, on s’énerve, on est triste,…
    Un peu à l’image de la vie 🙂

  10. Gaëtane dit :

    J’ai la chance de travailler dans une bibliothèque universitaire et j’ai rencontré quelques professeurs qui voulaient se reconvertir bibliothécaire car ils en avaient assez de l’éducation nationale ! Bien sûr, c’est difficile après avoir eu un concours (difficile) de devoir repasser des concours (qui offrent peu de places, malheureusement). Je ne sais pas (encore) pourquoi tu veux quitter ce métier mais ce que tu dis sur ce que tu aimes dans le fait d’enseigner est très touchant ! Bon courage à toi .

  11. noukette dit :

    Et toi, tu en as semé des tas de graines… <3

  12. sandrion dit :

    Salut Stéphie, je te rejoins pleinement dans ce que tu dis de notre métier et je peux AUSSI comprendre qu’on ait envie de faire une pause, car à côté de toutes les raisons que tu donnes il y a aussi toutes celles qui font qu’on en a marre… ton 31e élève en 6e en est une, non ?! Bises !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :