Sang Tabou – Camille Emmanuelle

Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. Je vais lire ce livre et tenter la cup aussi. Tu m’as convaincue sur le livre.
    Merci pour tes sujets sans tabou Stephie ! Bisous

    • Stephie dit :

      Merci à toi de me suivre 😉

      • Je ne commente pas souvent mais je te lis dès que possible et je te suis toujours

      • Stephie dit :

        Ca me touche beaucoup 😉

      • Il ne faut pas. Moi j’admire tout ce que tu mènes de front, ton boulot, ton blog que tu ne tiens pas juste en vie, non tu le nourris de vrais sujets, ta vie de maman, de femme, ton roman, ceux à venir, ton rôle d’éditrice, la façon dont tu fais la promo de ton roman avec toujours la même passion et le succès qu’il représente, la ligne que tu t’es fixée et que tu ne quittes pas, ta parole, ton succès et ta joie communicative. Dans tout ça ta simplicité est une valeur rare. Que j’admire.

      • Stephie dit :

        Ben si, les gentils mots font du bien. Et là, tous ces compliments, woaw, merci 😉

  2. Adele dit :

    Y a t’il réellement un chapitre intéressant sur la ménopause ? Parce que ça me semble encore plus tabou que les règles. Winckler qui se veut le grand défendeur de la femme n’en parle jamais ( et n’a pas répondu à ma question posée par mail).

    • Stephie dit :

      J’ai trouvé ça intéressant. Mais comme je ne suis pas encore concernée, cela m’a semblé pas mal. Je ne sais pas ce qu’en penserait une femme qui est en plein dedans

  3. keisha41 dit :

    La cup, très vantée par les ‘zéro déchet’, et ça m’a l’air pas mal (ne tient pas de place dans la valise, car tu dois le savoir, c’est TOUJOURS en voyage que…)
    Le bouquin m’intéresse, j’ai connu la préhistoire des trucs en coton lavable (je passe les détails) et peux dire qu’il y a eu du progrès!
    A part ça j’ai eu la chance de passer à côté des problèmes liés à ça (je dis ça) douleur et cie.

    • Stephie dit :

      Je ne suis pas trop mal lotie non plus. Et même si je suis ravie que nous n’ayons plus à laver des serviettes hygiéniques, la perspective de m’enfiler du poison chaque mois m’effraie un peu

  4. framboise dit :

    je note, tout pour me plaire, merci demoiselle <3

  5. aifelle dit :

    J’en ai un autre dans ma PAL, exactement sur le même sujet « Ceci est mon sang » d’Elise Thiébaut. Je vais le lire bientôt ; je vais attendre pour le tien. On dirait que le sujet tabou sort enfin un peu du bois …

  6. Parthenia dit :

    Ah oui, j’en entends de plus en plus parler de la cup… et effectivement, vu le dernier article en date que j’ai lu sur les dangers des tampons, je me dis que c’est sûrement l’alternative…

    De mon côté, j’ai lu deux bouquins mais je ne les ai pas beaucoup aimés :
    https://parthenia27.blogspot.fr/2017/05/chroniques-express-dombre-et-de-lumiere.html

  7. manika27 dit :

    Merci pour ce partage intéressant et dont on ne parle pas assez. Pour ma part je partage une nouvelle … lu par hasard ou presque en croyant que c’était un polar MDR ! http://keskonfe.eklablog.com/signer-blanc-de-pascal-malosse-a129967894 mais tu peux passer ton tour.
    Ma fille utilise une cup depuis 2/3 ans et quand elle lit tout ce qui est dit sur les tampons elle n’est pas prêt de faire marche arrière.

  8. Moui, j’avoue que le truc est assez relou en lui-même pour avoir envie de lire un truc dessus…
    Sinon, moi je fais de la résistance : https://leschroniquesculturelles.com/2017/05/02/amours-mixtes/

  9. Cristie dit :

    Je me laisserais bien tenter par la cup !

  10. noukette dit :

    Pas certaine de lire cet essai même si je ne doute pas une seule seconde qu’il soit très instructif. Quant à la cup, j’y réfléchis sérieusement…

  11. keisha41 dit :

    Les nouvelles générations ont l’air plus cool sur le sujet. Je me souviens de petites mignonnes au collège, rougissantes et timides, qui demandaient , discrètement, en chuchotant à mon oreille après m’avoir appelée, l’autorisation de sortir, car ‘heu madame’ (autorisation bien évidemment accordée)
    alors que récemment, pour certaines c’est tout juste s’il n’y avait pas une annonce à grand bruit (et là ce sont les garçons qui ne mouftaient pas ^_^) pour vouloir sortir!
    Tu as remarqué avec tes élèves ou pas, sur le sujet?
    En tout cas si une avait très mal je lui conseillais de voir un médecin, qu’elle ne supporte pas ça des décennies!
    (prof, le métier multi tâches ^_^)

    • Stephie dit :

      J’ai osé parler endométriose à une gamine qui se tord de douleur depuis un an, au point que ça lui fasse louper des cours.
      Les gens ont commencé à dire « phobie scolaire », paresse, etc. Je suis allée la voir et je lui ai dit que j’avais remarqué que ça tombait assez régulièrement dans le mois. Elle a osé me dire qu’en effet, c’était surtout au moment des règles.
      Elle en a parlé à sa maman, qui va insister auprès du gynéco.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :