Beach Body ? Foutez-nous la paix !

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. enna dit :

    Ton billet me parle beaucoup car même si honnêtement je fais sans doute partie de celles qui n’ont « que » 8 ou 10 kg à perdre (à l’heure actuelle, je serai déjà contente d’en perdre 3 ou 4) je fais aussi partie des filles qui ont passé leur vie à essayer de maigrir et qui ont passé leur vie à se sentir mal dans leur corps (même si ça va mieux dans ma tête) et qui se jugent en permanence négativement en imaginant le regard des autres. Je valide ton billet à 100% et j’admire les filles qui se sentent belles malgré les kilos mais ce n’est pas moi. Ton carnet m’intéresse, je vais vois si ça ne peut pas m’aider!
    Bises et bonnes vacances, malgré l’épreuve du maillot!

  2. Liliba dit :

    Tout comme Enna, je ne suis pas très grosse, mais depuis que je suis toute gamine, je me bats contre quelques 4/5 kilos en trop. Et je me suis toujours trouvée grosse alors que quand je regarde les photos de quand j’avais 25 ans, j’étais une vraie bombe… Donc c’est en grande partie dans ma tête… n’empêche que je complexe de mon ventre…
    J’ai aussi des copines très rondes, voire grosses, et que je trouve très belles, et qui ont beaucoup de succès parce qu’elles s’acceptent telles qu’elles sont.
    Photoshop a fait le malheur des femmes… car bien sûr, les mannequins fortes sont elles aussi retouchées ! Faut pas rêver…
    Pour les cuisses qui collent : panty !! Il en existe de très jolis qui descendent à mi-cuisses avec une bordure dentelle et sont donc ultra sexy. J’en porte aussi avec les robes qui ont tendance à se soulever dès qu’une petite brise souffle…
    Courage pour tenir le carnet ! Et dis toi que tu es une belle personne et que c’est ça que les gens vont remarquer en premier, et dont ils vont se souvenir, avant tes bourrelets !

  3. Bon courage, ce n’est pas évident, il faut parfois attendre le déclic. Avoir ton frère à coté de toi devrait t’encourager !

  4. aifelle dit :

    Je ne peux pas voir le clip tout de suite ; j’y reviendrai plus tard. Aucun problème de cette sorte chez moi, mais je crois l’avoir déjà dit, l’angoisse inverse, ce qui n’est guère mieux, c’est toujours l’image de soi qui en prend un coup. Et les commentaires désobligeants des autres qui pensent que tu le fais exprès. Je n’y pense plus maintenant, ça m’est égal, mais ça m’a gâché bien des moments qui auraient dû être sympas. Ton frère pourrait peut-être te donner des tuyaux, lui est passé par là ?

  5. keisha41 dit :

    Je me demandais si tu avais continué avec WW (c’était une bonne idée, cela semble u n truc sérieux) mais à bien y réfléchir, était-ce compatible avec les trois vies que tu mènes? Surtout celle d’auteur où les repas sort sûrement décalés et pas bien équilibrés. bref, tu es en vacances scolaires au moins, c’est le bon moment, avec ton super coach de frère!

    • Stephie dit :

      Franchement, à la rentrée j’aurai un temps partiel et j’ai décidé de tout organiser autour d’une réunion WW et deux séances de sport par semaine. Il arrive un moment où ne pas prendre soin de la machine peut s’avérer dangereux.

  6. Violette dit :

    je te comprends tout à fait. Honnêtement, y’a-t-il des gros heureux de l’être? je ne pense pas! Je contrôle mon poids, je n’ai pas à me plaindre mais je suis petite et le moindre kilo pris se voit. Et j’ai toujours eu les cuisses qui ont frotté l’une contre l’autre! Bon courage, utilise des assiettes plus petites, bouge tous les jours et n’achète plus de grosses cochonneries!

    • Stephie dit :

      Je pense qu’il y a des nanas en surpoids et bien dans leur peau.
      Et j’espère revenir à la fin de l’été avec plein de nouvelles habitudes saines 😉

  7. Aelys dit :

    Un billet qui me touche parce que concernée… Merci et plein de courage !

  8. Je me reconnais dans ce que tu dis, dans ce que tu vis et dans la phase que tu entames. Sauf que je n’ai pas ton frère
    Il est cute ton carnet tu l’as trouvé où ?
    Plein de bisous et profite bien de la piscine de la mer du bonheur et vive l’insouciance espéré !

  9. Frankie dit :

    Autant je peux être mal avec mes kilos en trop quand je suis habillée, et que je vois des femmes fortes qui portent plutôt bien leurs vêtements alors que j’ai l’air d’un tas, autant en maillot je n’en ai rien à faire ! Je continue à mettre mon bikini sans complexe. Mais je trouve ta chronique très juste et très touchante. Depuis 30 ans, j’ai perdu et repris régulièrement 10 à 15 kilos, là je suis dans ma phase haute, j’aimerais reperdre mais franchement je ne le sens pas, j’ai arrêté de fumer, c’est déjà une épreuve, je n’ai pas envie de devoir me focaliser sur mon poids. Et j’ai envie de lâcher prise pour cet été, on verra plus tard… Je te souhaite un bel été, Stéphie ! Et bravo à ton frère ! Bisous

  10. Nathalie dit :

    J’ai pris 25 kg en 15 ans… (bon j’ai arrêté de fumer aussi dans cette période, ça n’aide pas !) et moi aussi je crains le maillot de bain. On peut finir par « accepter » ces kilos en trop, mais ça ne veut pas dire qu’on aime son corps pour autant ! Et effectivement, il y a un moment où ça devient un problème de santé…Je n’ai pas encore re-trouvé le courage de faire un « vrai » régime et surtout, du sport !! Mais je n’aime vraiment pas ça… Alors que j’aime tant les gâteaux au chocolat !! 😉 Blague à part, le petit carnet, ça peut être une aide. La dernière fois que j’ai essayé de perdre du poids, j’avoue que c’était une grande satisfaction de voir mes kilos et cms s’effacer jour après jour… Bon courage !! Avec l’été, c’est plus facile de manger léger…

    • Stephie dit :

      Oui mais on est aussi tentés par les longs apéros au soleil 😉
      Je te souhaite un bel été Nathalie
      Et j’espère que tu vas retrouver l’harmonie qui te convient
      Bisous

  11. Marion dit :

    Ton billet me parle beaucoup ma Stéphie ! Qui plus est depuis que je suis photographe dans la mode et la publicité. Je suis usée de la difficulté qu’engendre le fait de devoir aimer et assumer un corps que je ne reconnais plus…

    Je suis lassée de tous ces gens qui se permettent de me dire qu’avec un peu de sport, ou qu’en mangeant plus équilibré je me sentirais mieux. Oui, peut-être. Faut-il encore trouver le temps. Et quand je le trouve, que je m’inscris à la salle, que je fais des menus pour les repas, et réduis les calories, comment expliquer à ces gens que malgré tous les efforts possibles, les crises de boulimie restent malgré tout présentes et qu’elles reviennent au galop au bout de quelques semaines ?

    Je suis lassée de tous ces gens qui se permettent de me dire que je suis jolie comme ça, ou que ça me va bien. C’est déjà stigmatiser le fait que ça ne soit pas normal d’avoir des kilos en trop. Finalement ce que j’entends c’est TES KILOS EN TROP te vont bien, tu es jolie malgré le fait que tu sois GROSSE…

    J’ai essayé toutes sortes de régimes… Ducan il y a quelques années, Weight Watcher, So Shape… Rien ne me convient. Alors j’ai des accès de colère, où je jeûne. Me persuadant que c’est bon pour le corps, l’esprit et la volonté. Et ça marche. Un temps. Avec la boulimie ne revienne avec tous les kilos.

    Je parle beaucoup de moi dans ce commentaire, et j’en suis désolée, mais ton billet me permet d’évacuer ce que je garde à l’intérieur depuis longtemps… Je suis fatiguée de tout ça…

    Je pars mercredi, et je vis l’épreuve du maillot comme un supplice. Faut-il déjà en racheter un ? Dans lequel je me sente bien ? Qui masquera mes rondeurs ? Mais que je paierai une fortune pour ne le porter que dix jours dans l’année ? Non… Je ne pense pas… Je vais y aller comme ça…

    Je note précieusement la référence du Food and Fitness Diary pour mon retour de vacances. Peut-être qu’à défaut d’être une solution, c’est un bon outil pour reprendre en main tout ça.

    Merci pour ton billet <3

    PS : Je shoote avec deux mannequins grande taille pour deux marques différentes. Et sache que nous ne les retouchons pas. Elles ont des formes divines divines, galbées, toniques, sans cellulite…

    • Stephie dit :

      Merci pour ton long message. Je suis très touchée par tes mots et m’aperçois que nous sommes nombreuses à être en souffrance avec notre corps. Quand on y pense, c’est pénible car il devrait être notre allié et notre meilleur ami. Pas un adversaire de chaque jour.
      Je t’embrasse fort et te souhaite le meilleur été possible.

  12. Sandrine dit :

    Je te souhaite de réussir dans ton « entreprise ».
    N’oublie pas de profiter aussi de ton été, de ta famille et de tes amis.
    Profite du soleil et de la mer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :