Vingt-Quatre Heures d’une femme sensible

    Je suis certaine que la couverture de livre d’aujourd’hui inspirera davantage qu’hier ceux qui me font le plaisir de venir lire ce blog.     Grâce à Liliba qui en a fait un , j’ai pu découvrir à mon tour un petit roman épistolaire du XIXe siècle dont j’ignorais jusqu’à l’existence.    Sachez également …

Lire plus