Parce que je ne suis pas douée pour souhaiter des choses qui ne vont certainement pas se produire, je vais essayer de vous faire le bilan de mon année 2011

    Et comme je manque d’originalité, je vais piquer quelques idées à ma copine Sara la cruelle en vous offrant pour commencer mon top “loose” 2011

    1) J’ai voulu secouer ma croupe sur des rythmes endiablées et y ai laissé un genou

    2) J’ai voulu me remettre à un concours très prisé et j’ai zappé les dates d’inscription

    3) Je vous ai parlé de mon kiné et il est devenu la star de ce blog sans pour autant que j’arrive à l’attraper

    4) Un élève m’a dit que je ressemblais à Evelyne Dheliat 

    5) Aucun crapaud ne s’est transformé en prince charmant et c’est pas faute d’avoir roulé des pelles essayé

 

    Toujours car je pompe sur ma copine Sara, un ptit “top croûtes 2011” aussi, c’est si bon. 

    1) Catégorie “roman jeunesse” : sans hésiter un instant, Un jeu interdit de L.J Smith qui a réussi brillamment l’exploit de rassembler tous les clichés et d’étaler sur quelques 600 pages une intrigue qui n’en mérite même pas le nom. Merci à ce genre d’auteurs qui veut faire croire que les jeunes lecteurs sont des débiles sans goût et sans imagination.

    2) Catégorie “roman contemporain” : là aussi, le must de l’auteur pour vous en cette année, Aleph de Paulo Coehlo. Je le classe dans les romans car je ne sais pas trop quelle est la part de vécu là-dedans et que j’espère vraiment qu’on ne peut décemment pas être persuadé de conneries pareilles et se vanter d’une relation aussi ambigüe avec une aussi jeune femme. Beurk et rebeurk

    3) Catégorie BD : Rien de bien drôle, j’ai juste été déçue par la série Alim le Tanneur et pas accroché avec Mamette.

    4) Catégorie documentaire, essais : “Osez… rendre un homme fou de plaisir” de Servane Vegy m’a provoqué de gros baillements. Soit je suis une sacrée cocotte, soit la vie sexuelle des français est vraiment pitoyable. Remarquez ma copine Sara a classé la dame dans son top croûtes avec un autre titre… Je pense qu’elle va en effet devoir venir participer chaque premier mardi du mois…

    5 ) Catégorie thriller, polar : Remède mortel d’Harlan Coben. Pa pitié, merci d’arrêter de vouloir faire du fric en nous revendant les daubes de jeunesse que personne n’a voulu éditer à l’époque. C’est un manque de respect de l’auteur pour lui-même et pour ses lecteurs. Quand déjà, on n’est pas réputé pour avoir un style brillant et des idées haletantes, on évite de partager ses tentatives de jeunesse.

    6) Catégorie érotique : Comme ma copine Sara, L’amant ténébreux de Ward pour toutes les raisons qu’elle donne brillament dans son billet mais aussi parce que le coup du héros bigleux, moi, ça m’a tout coupé.

resolutions

    Les résolutions, me direz-vous… surtout lire ce que j’ai envie et surtout ça, résister à toutes les propositions de tous bords et ainsi ne plus me retrouver entassée sous les livres. Hormis, ça, je ne vois pas, je suis déjà parfaite et tellement modeste aussi.

    Allez c’est reparti pour 2012 !!!