alabama_blues   Lire un nouveau roman de Maryvonne Rippert c’est s’offrir un rayon de soleil à travers les nuages. J’ai adoré son personnage des Blue cerises et eu un méga coup de coeur pour Métal Mélodie. Alors cette nouvelle aventure, il me tardait de la découvrir. Maryvonne a écrit un roman qui s’accompagne de la lecture de morceaux d’un groupe appelé “Les chics types”, qui en plus sont des personnages de son roman. Je vous laisse en écouter un morceau.

 

 

    Lou est un jeune garçon qui va faire la connaissance de Dexter, une sorte de musicien SDF dans son quartier. L’homme est assez énigmatique et joue du saxo à merveille. Dès les premiers instants, un contact très fort se noue entre eux.

    Parallèlement, il fait la découverte d’un groupe appelé “Les chics types”. Et il va leur présenter Dexter pour le plus grand plaisir de tous. A cette histoire se rajoute une jeune fille, appelée aussi Lou, ennemie jurée de notre héros, tout du moins au départ mais aussi une histoire de restauration d’instruments. Ajoutez-y une pincée d’action et une réflexion sur la séparation des parents et des répercussions pour leurs enfants et vous aurez une petite idée de ce qui se trame dans ce roman.

    Voilà une très chouette histoire qui nous permet de retrouver la plume de l’auteur mais aussi ce qui fait son univers. Je peinerais bien à vous l’expliquer mais il y a ce petit “je ne sais quoi” qui fait qu’on sait qu’on lit un roman d’elle et pas de quelqu’un d’autre. La grande force de Maryvonne est cette capacité qu’elle a à créer des personnages auxquels on s’accroche. Notre Lou est un gosse super attachant, en pleine découverte de la vie et qui apprend à se lâcher et à grandir. La petite Loulette est une sacrée gamine, une grande gueule au coeur tout mou. Et puis Dexter, dont on apprend le passé, le parcours et pour lequel notre coeur va se serrer fort, fort, fort. Sans oublier, que nos lecteurs intrépides prendront plaisir à l’intrigue et au rythme de la résolution finale.

    Un roman que je recommande surtout aux adolescents d’environ 10-12 ans mais à tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant et sont mélomanes dans l’âme. A savourer avec l’album des Chics types ou par le biais de codes à flasher avec votre smartphone tout au long du roman.