On l’attendait ce nouveau thriller de Chattam ! Il avait promis sur les différents réseaux sociaux qu’il renouait avec le thriller et qu’il allait descendre bas dans les tréfonds de l’âme humaine. Et il faut reconnaître qu’il le fait.

 

conjuration primitive

 Comme à chaque fois avec un bon thriller, on voudrait pouvoir tout vous dire. Sauf que c’est absolument ce qu’il ne faut pas faire, alors je tourne et je vire afin de vous donner envie de le lire sans pour autant trop vous en dire.

    La France semble être devenu un terrain de jeux pour tueur en série. Sauf que cette fois, un fait troublant semble relier les meurtriers entre eux. Un même signe est retrouvé sur des cadavres qui ne sont pourtant indéniablement pas l’oeuvre du même assassin. Quelle est cette vague de Mal qui se répand. La gendarmerie s’occupe cette affaire, mais dans l’impasse, Alexis décide de se rendre au domicile d’un célèbre profileur, Richard Mikelis, ayant arrêté sa carrière et qu’il va être difficile de remettre dans les rails. Avec son équipière Ludivine, ils ne parviennent à tirer un fil solide et cohérent dans toute cette histoire et Mikelis semble être leur dernier espoir.

    Voilà un roman qu’il est diificile de lâcher et pourtant l’horreur monte à chaque page. Je me suis vue fermer ce roman une bonne dizaine de fois en m’écriant “non, mais sérieux, il peut pas faire ça” ou “oh mon Dieu, non, c’est trop horrible” et le rouvrir aussitôt pour continuer. Ce roman est prenant en diable et ne vous laisse quasiment aucun temps de récupération. Maxime Chattam avait déjà fait fort avec sa trilogie du Mal mais là… j’en frissonne encore.

    Il s’appuie sur un fait historique ( je ne dis pas lequel pour ne pas vous gâcher la surprise) dont je n’avais auparavant que très peu entendu parler et qui semble en ce moment au bout de toutes les plumes. Et ce fait, il brode dessus avec beaucoup d’imagination et de talent. L’intrigue est vraiment très bien menée et hormis une histoire de morsure inquiétante dont j’avais immédiatement trouvé l’explication, j’ai été aspirée tout du long et me suis sentie aussi bernée que Ludivine à la fin du roman. Roman qui s’achève d’ailleurs sur un petit clin d’oeil qui fera, sans nul doute, plaisir aux fans de l’auteur.

    En bref, un très bon thriller mais âmes sensibles s’abstenir… c’est du lourd, du glauque (mais pas gratuit) et on n’en sort pas indemne ! Vivement le prochain !

Polar liliba