orgueil_et_pr_jug_s    Voilà presque une année que je dis que je vais découvrir cet auteur en lisant un de ses “gros” romans puisque j’avais déjà fait un petit coup d’essai avec Lady Susan. Je l’ai tant dit que mon amie Alexandra m’a offert un tome comprenant plusieurs romans de l’auteur pour mon anniversaire au mois de mai. Vous voyez à quel point j’ai retardé cette découverte.
    Heureusement que Marie L a eu la bonne idée de faire un challenge pour mettre à l’honneur les classiques et de me proposer une lecture commune autour de ce titre.

defi_classique

mais je fais coup double en participant au challenge de Karine 🙂
EnglishClassics
et même triple car c’est le coup de coeur de FéeBourbonnaise.
coups_de_coeur

De quoi ça parle :

    Mr et Mrs Benett ont cinq filles. Et la plus grande préoccupation de Mrs Bennet est bien évidemment de les marier, à tel point que ça en devient une véritable obsession. Alors quand le jeune beau et riche Mr Bingley vient s’installer à proximité, il devient évident qu’il va devoir réussir à lui faire épouser une des cinq jeunes filles. Lors d’une réception organisé chez ce dernier, toute son attention semble retenue par Jane, l’aînée.
    austenBingley est accompagné de son meilleur ami : le sombre et antipathique Darcy. De là vont naître des rapports tendus et ambigüs entre lui et Lizzie, la seconde des soeurs Bennett.
    Ce roman va voir se nouer et se dénouer romances et intrigues dans une Angleterre du XIXe siècle, très attachée aux convenances et au protocole. Le titre reflète avec exactitude ce que Lizzie va devoir affronter aussi bien elle-même que chez les autres.

Ce que j’en ai pensé :

    Après un début un peu difficile dans l’oeuvre, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution de chacun des personnages. Le style et la verve de l’auteur sont affûtés et permettent une vision savoureuse de la société de cette époque, des rapports entre hommes et femmes mais aussi de l’importance des différences de milieu social ainsi que du mariage.
    Je dois avouer que plus j’avançais dans le roman et plus j’étais fébrile à l’idée de ce qui allait arriver à Darcy et Elizabeth. Quel homme ce Darcy ! Je ne sais quels autres mots mon coeur de midinette pourrait trouver. Me voilà littérairement amoureuse ! Ah comme c’est beau ! Oui je sais, c’est peu digne de figurer sur un blog qui se prétend un minimum littéraire…
    J’ai aimé chacun des portraits de personnages réalisés par l’auteur : la bonté de Jane, le caractère affirmé de Lizzie, l’extravagance de la mère, le ridicule M. Collins mais surtout le charisme de l’épouvantable Darcy. Voilà vraiment un grand écrivain dont je compte continuer la
découverte.

O_et_P   

    Je finirai juste en disant que j’ai regardé rapidement la version filmée réalisée par Joe Wright en 2005 et que je ne l’ai pas du tout aimée. J’y ai trouvé tout exagéré et je pense que les américains sont incapables de rendre l’humour anglais.
    Si j’ai aimé le choix des actrices, l’acteur incarnant Darcy ne m’a pas vraiment convaincu… peut-être le cheveu un poil trop gras à mon goût…