travail_soign_    J’avais déjà lu et aimé Robe de Marié et Cadres noirs. J’ai rapidement eu l’envie de lire ce titre mais sachant qu’une réédition allait avoir lieu, j’ai attendu sa republication chez Le Livre de Poche. Et grâce à un partenariat avec le forum Livraddict, je l’ai reçu il y a peu. Pimprenelle n’ayant pas résisté à l’acheter dès sa sortie, nous avons donc planifié de vous en parler pour notre LECTURE DU DIMANCHE.

De quoi ça parle :

    Camille Verhoeven est un flic très particulier ne serait-ce déjà que par sa stature. Une anomalie génétique a retenu son ascension à 1m45 ce qui lui impose deux fois plus de charisme que les autres afin de se faire respecter en tant que supérieur hiérarchique. Toutefois, la vie lui a réussi et sa charmante épouse est sur le point de lui donner un enfant.
    Camille n’en est pas à sa première enquête. Mais l’horreur du crime découvert ne laisse aucun doute : cette enquête sera horrible et éprouvante. Notre commandant va se retrouver embarqué et embourbé dans cette enquête et ce, bien plus loin qu’il ne l’aurait pensé.

Ce que j’en ai pensé :

    Je me demandais ce que lire un premier roman après deux coups de coeur allait donner. Verdict : c’est à mon goût le meilleur des trois. Quelle lecture !

    Tout d’abord, si vus aimez les commissaires atypiques, vous allez être ravis car celui-ci a vraiment un profil très particulier. C’est le personnage que la vie n’a pas épargné, et ce depuis sa conception, mais qui en veut dans la vie et avance à grandes emjambées. De plus, il est réfléchi et attentif ce qui en fait un enquêteur très intéressant. L’équipe qui l’entoure propose un panel de personnages construits et intéressants et qui ont un rôle déterminant dans la progression de l’histoire. Le personnage féminin d’Irène est également très bien ficelé et sa présence est des plus justifiées… mais chut…

    Niveau intrigue, il faut saluer le talent de l’auteur qui a réussi à tout ficeler en se servant d’autres romans policiers ce qui résonne comme un réel régal pour le lecteur de polars, surtout s’il est amateur des romans les plus noirs et les plus violents du genre. Il faut tout de même dire que l’horreur va crescendo et que rien ne bous sera épargné… comme aux malheureuses victimes qui essaiment le roman. Les détails sont crus mais laissent encore de la place à l’imagination et il ne faut pas avoir peur d’avoir le coeur au bord des lèvres.

     Et le choix du sérial-killer ! Mais là, je ne peux vous en dire plus, vraiment ! Mais soyez à l’affût, il n’est peut-être pas loin…

    Un bon polar doit savoir ménager sa chute. Eh bien, là encore : mission réussie. Quelle fin ! L’auteur réussit tout en restant suffisamment elliptique à nous plonger littéralement dans l’horreur. J’en aurais presque pleuré tant la fin est renversante. Pas que ce soit du jamais vu mais c’est narré et mis en scène avec brio.

    J’ai lu sur la première page que c’est le première volet de la “trilogie Verhoeven”, j’espère Monsieur Lemaître que vous allez bientôt nous régaler des volets suivants.

    En attendant, je vais aller lire tous les polars dont il est question dans celui-ci.

    Connaissant les goûts de lecture de ma comparse, j’imagine déjà son avis.

On y va ? CLIC

    Calepin