Entre deux romans, j’ai pris l’habitude de découvrir des bandes dessinées ; plus ça va et plus j’apprécie cette autre façon de lire, que je trouve au final bien plus exigeante.

    Cette fois-ci, je vous présente ensemble trois bandes dessinées qui, si elles sont très différentes ont un trait commun, celui d’être des oeuvres vraiment touchantes et remuantes.

pourquoi-jai-tue-pierre-olivier-ka

 

 

    La première, je l’ai empruntée en médiathèque, un peu par hasard, en fouillant dans les bacs. En voyant le visuel, il m’a semblé l’avoir croisé sur vos blogs alors je l’ai empruntée.

    Cette Bd raconte l’histoire du narrateur année après année, depuis son plus jeune âge jusqu’au jour où il retrouve Pierre. Elévé au milieu de parents aux moeurs très légères, son destin va croiser celui de Pierre, curé très particulier. Et Pierre va devenir proche de la famille, bien que les parennts ne soient pas croyants pour un sou. Le narrateur va même partir plusieurs années de suite dans les colonies organisées par Pierre. Jusqu’au jour où…

     J’ai adoré cette BD très dure et qui pourtant raconte avec beaucoup de pudeur une de ces vies d’adolescents qu’un événemennt choquant a changées à jamais. Je ne vous en dis pas plus à part que j’ai vraiment été remuée par cette histoire.

 

   

La deuxième m’a gentiment été prêtée par ma copine Noukette. J’avais adoré le roman d’Anne-Laure Bondouxlarmes de l'assasin dont cette BD de Murat est librement inspirée. Ayant lu le roman il y a pas mal d’années, je dois dire que j’ai adoré retrouver dans cette BD les personnages et l’ambiance que j’avais aimés dans le roman. Les dessins sont magnifiques, l’histoire très sombre. Et l’assassin est tout aussi atroce et attachant que dans mon souvenir. Un vrai plaisir pour moi et une envie de relire très vite Anne-Laure Bondoux dont j’adore l’imaginaire.

 

Au-nom-du-fils-tome-1 (1)     J’ai découvert la troisième grâce à Mo la Fée qui en a fait un Livre-voyageur et que je remercie chaudement pour le prêt. Dans cette BD, on suit le parcours d’un père qui part sur les traces de son fils. Ce dernier avait décidé de découvrir la Colombie et a été kidnappé par un groupe de rebelles. C’est ainsi que cet homme, qui n’a jamais pris l’avion, va découvrir un pays complètement différent de ce qu’il aurait pu imaginer. Mais au fond c’est son fils qu’il va, danns son absence, apprendre à découvrir : “Je me rends compte que je sais peu de choses de notre fils…Des rencontres, des rêves qui l’ont poussé à venir dans ce pays étrange…Marie… ce… cette ignorance me fait honte…” Une magnifique BD dont je conseille la lecture, très belle, très touchante, accompagnée d’un graphisme que j’ai beaucoup aimé. Et le deuxième tome est pour début 2012.