Frères de terroirs – Carnet de Croqueurs – Ferrandez et Camdeborde

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. Hervé dit :

    Quel sens du sacrifice Stephie ! Je t’admire ! Comment fait-on quand ta chronique donne faim ?

  2. paikanne dit :

    Il faut savoir se sacrifier, c est évident 🙂

  3. cristie dit :

    J’aime particulièrement les BD reportage.

  4. jerome dit :

    J’aime le trait de Ferrandez. Je ne sais pas si je lirai l’album mais j’aurais aimé assister à la soirée de lancement !

  5. Natiora dit :

    Tu as le sens du sacrifice !! ^^ Quelle belle idée en tout cas. Cela me rappelle « Les ignorants » de Davodeau, et je me laisserais bien tenter 🙂

  6. Mo' dit :

    Purée cette soirée… ça a des avantages d’être sur la région parisienne (grumbl ^^). Bon, j’hésite à lire cet ouvrage. Entre « En cuisine avec Alain Passart », « Les Ignorants », « Chroniques de la vigne »… tout cela n’est pas très bon pour ma ligne 😛

  7. Je confirme, la soirée était top. Mention spéciale à l’andouillette, la meilleure que j’ai mangée de ma vie et aux huîtres. Ce fut bon. 🙂

  8. noukette dit :

    Je vois qu’on ne s’ennuie pas ! 😉

  9. Marion dit :

    Tu m’as donné faim ! 🙂

  10. aifelle dit :

    Il y en a qui ne s’embêtent pas !! Le sujet m’intéresse, j’espère qu’elle arrivera jusqu’à la bibliothèque cette BD, mais je doute qu’il y ait des échantillons avec 😉

  11. Sara dit :

    Ton sacrifice est effectivement sans bornes. Mouah ah ah !!

Laisser un commentaire