La vie qui m’attendait – Julien Sandrel

par | Mai 27, 2019 | Oeuvres contemporaines | 6 commentaires

vie    La vie qui m’attendait est le deuxième roman de Julien Sandrel, après le succès de La chambre des merveilles, à travers le monde entier.

    Je n’avais pas réussi à entrer dans son premier roman, car je n’aime pas trop les narrateurs enfants dans les romans pour adultes. Je ne parviens jamais à entendre quelque chose d’autre que la voix de l’adulte. Néanmoins, j’avais trouvé la plume soignée et m’étais promis une deuxième tentative si, dans le suivant, le narrateur n’était pas un enfant. C’est le cas dans La vie qui m’attendait puisque c’est avant tout la voix d’une narratrice adulte.

    Romane, 39 ans, est médecin, plutôt hypocondriaque. Elle ne semble pas particulièrement heureuse, enfermée dans son train-train parisien, ayant peur de tout. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’une de ses patientes lui demande ce qu’elle faisait à Marseille, quelques jours auparavant, avec une perruque rousse. Evidemment, ce n’est pas elle… Mais comment est-il possible d’avoir quelqu’un qui lui ressemble autant ? C’est d’autant plus troublant qu’elle est en fait rousse, elle-même, mais qu’elle se teint les cheveux depuis des années. Romane décide de percer ce mystère et se rend à Marseille sur les traces de son sosie…

De rebondissement en rebondissement…

    J’ai passé un bon moment avec ce roman. Il dit tout ce qu’on laisse passer, tout ce qu’on ne se permet pas de vivre. Mais il parle aussi des secrets que l’on garde tout enfouis au fond de soi, et qui nous bouffent la vie. Littéralement.

    La narration est bien gérée, la trame ficelée avec le plus grand soin. Et même si je ne peux pas prétendre avoir été abasourdie par ce qui se trame, j’ai trouvé les choses vraiment bien menées et construites. Néanmoins, il m’a manqué un petit « je ne sais quoi » pour m’emporter. Il m’a manqué l’émotion que j’aurais pensé ressentir, d’autant qu’il y avait tous les éléments pour me retourner le coeur.

    J’ai aimé, c’est vrai, mais je n’ai pas été remuée dans mes tripes. Alors que cette histoire, elle envoie du lourd, finalement.

 

6 Commentaires

  1. Fanny

    Je n’ai toujours pas lu le premier, j’en ai tellement entendu parler que j’ai peur d’en attendre trop.

    • Stephie

      Je pense que j’aurais aimé l’histoire si ça n’avait pas été un narrateur-enfant. Donc si tu n’as pas de souci avec ça, fonce 🙂

  2. Ludo

    Bon, ça fait plusieurs fois que je le vois passer celui ci… je vais finir par céder à l’appel!

%d blogueurs aiment cette page :