Le château des étoiles (tome 2) – Alex Alice

Le château des étoiles 2    Le château des étoiles, c’est d’abord une publication sous forme de feuilleton dans un format journal. J’avais déjà lu un premier tome qui regroupait les trois premiers chapitres. Et j’avais été subjuguée par la beauté du trait et emportée par l’histoire.

     Imaginons donc que la conquête de l’espace ait eu lieu un siècle plus tôt et que des hommes aient trouvé l’énergie qui peut les propulser : l’ether. Dans les précédents épisodes, tout avait été mis en oeuvre pour construire une navette capable d’emmener Séraphin et son père dans cette quête folle. Ces trois épisodes-ci, rassemblés encore une fois en un magnifique volume, racontent le voyage sur la Lune. Une fois encore, on suit les personnages dans de folles aventures. On a plaisir à retrouver Sophie et Hans, les enfants des domestiques du château, qui se sont retrouvés eux aussi embringués dans cette folle aventure. Le Prince, parti avec eux, semble cacher un secret.

    D’aquarelle en aquarelle, de planche en planche, le lecteur en prend plein les mirettes et se laisse embarquer dans un univers qui mêle histoire et science-fiction. Avec Séraphin, on espère fort retrouver la trace de cette mère qui s’est volatilisée à bord de son ballon. Et retrouver sa mère peut justifier tout un tas de mauvais choix.

    Quand on arrive à la fin de cet opus, on n’a qu’une envie : en avoir encore. Et cela tombe bien puisque une autre série est prévue : Les chevaliers de Mars. J’ai vraiment hâte.

    Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai adoré dévorer des BD des Editions Rue de Sèvres cette semaine. Et si vous êtes sages (et que je suis organisée), une petite surprise devrait vous attendre sur le blog ce mercredi. Restez attentifs !

Projo Rue de Sèvres

12 réflexions au sujet de “Le château des étoiles (tome 2) – Alex Alice”

  1. Vivement le voyage sur Mars oui !
    Je suis étonnée de constater la facilité avec laquelle j’adhère à cet univers. Ce n’est pourtant pas le genre de récit vers lequel je me tourne habituellement mais la beauté des illustrations crée une sorte de fascination chez moi. Bref, loin d’en faire un coup de cœur, j’apprécie le fait de me faire happer par l’ouvrage à chaque fois que je l’ouvre 🙂

    Répondre
  2. Les illustrations de cette BD sont époustouflantes. J’ai préféré le scénario du premier et les élèves avec qui j’en ai parlé semblent partager cet avis.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :