Petit Piment – Alain Mabanckou

Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. laurielit dit :

    Il a été présenté vendredi soir à la rentrée littéraire à juvisy. Les personnes avaient aimé aussi malgré cette première difficulté et de nombreuses références au Congo il me semble qui avait gêné un des lecteurs…j’espère que je ne mélange pas avec un autre titre ! il est passé à la grande librairie jeudi mais je n’ai pas vu. En tout cas la qualité littéraire semble être bien présente dans ce livre. S’il croise ma route à la médiathèque je tenterai peut-être.

    • Stephie dit :

      Tu as parfaitement raison, c’est bien ce titre-là. Les références au Congo m’ont moins gênée car j’ai lu pas mal de littérature africaine. Mais je suis consciente que ma méconnaissance des faits politiques a sans doute fait que je n’ai pas vu certaines choses 🙂

  2. Hélène dit :

    Je n’ai jamais vraiment adhéré à Mabanckou je trouve cela foutraque, sans doute que cela ne convient pas à mon esprit trop carré 😉

  3. framboise dit :

    il me plait ce Petit Piment, pas lu encore, espère trouver le temps 😉
    un joli lundi demoiselle <3 <3 <3

  4. titine75 dit :

    J’aime la langue de Alain Mabanckou et c’est toujours un plaisir de l’entendre parler de son travail.

  5. Il faut que je le lise celui-ci, il me tente beaucoup !

  6. sabariscon dit :

    Il me fait de l’oeil depuis un moment celui-là.

  7. Pas vraiment emballée je l’avoue…

  8. Jerome dit :

    Je crois qu’il me plairait. Ce coté un peu foutraque, c’est tout moi. Et puis j’aime la littérature africaine (comme la littérature caribéenne d’ailleurs 😉 ).

  9. J’en entend que du bien mais toujours pas envie…

  10. Violette dit :

    tu sembles avoir mieux aimé qu’Yv quand même…

  11. entrelespages dit :

    Je lui ai pris au salon du Mans samedi dernier. (Quelle classe, cet auteur!) Je suis pressée de commencer ce livre!

  12. Yv dit :

    J’aime bien A. Mabanckou, mais ce roman est un peu raté, le début est poussif heureusement, la fin sauve l’ensemble

  13. Miss Alfie dit :

    J’ai tenté un roman de cet auteur l’an dernier, mais je n’avais pas du tout accroché au style. Du coup, j’ai la trouille de me plonger dans celui-ci !

Laisser un commentaire