Sur le sable, abandonnée…

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Albertine dit :

    J’ai pensé tout d’abord à un chagrin d’amour avant de réaliser que tu nous parlais d’exil, de ce que l’on laisse derrière soi pour un hypothétique Eldorado.

  2. stef dit :

    tout pareil qu’Albertine, très joli texte 😉

  3. saxaoul dit :

    Oui, tu as réussi. J’ai commencé à me poser des questions à partir de “Après tout qui rentrera raconter?”.

  4. Quel superbe texte ! Je me doutais que l’exil serait au bout de ta plume, car je sais à quel point c’est un sujet qui te touche et qui devrait tous nous toucher.
    J’aime beaucoup ces quelques mots “petite huître sans perle, déposée sur le sable par la marée”.
    Bravo pour ces mots et cette humanité !

  5. Nath dit :

    Sous le charme, sous le choc !

  6. Valérie dit :

    Bravo pour ce joli texte plein d’humanité.

  7. Manue Rêva dit :

    Je me doutais que tu allais aborder un sujet grave plutôt qu’une romance, les indices étaient là, dès le début !!! Et c’est réussi ! Très humain.

  8. Leiloona dit :

    Est-ce parce que je te connais bien ?
    En tout cas, la fin ne m’a pas surprise … (sans doute parce que j’avais Calais en tête, que j’ai eu cette idée, je ne sais pas. 🙂 )

    L’avenir vient toujours des enfants. (Pour ça qu’on fait ce métier, hein ! 😉 )

Laisser un commentaire