En temps de guerre – Delphine Panique

En temps de guerre
En temps de guerre

    J’ai reçu En temps de guerre dans le cadre de l’opération Price Minister, « La BD fait son festival ».

    Delphine Panique traite avec décalage de la vie des femmes après le départ des hommes pour le front pendant la Première guerre Mondiale. Avec des personnages féminins étranges dotées d’une petite queue et d’une tête de maison, on suit le quotidien de ce que fut la France pendant cette période et comment les femmes, en ville, ont fait pour survivre. On y lit la peur, la privation, l’obligation d’occuper des postes ingrats pour se nourrir, la frustration sexuelle, les jalousies, la haine sourde entre certaines femmes.

    Je dois reconnaître que les thématiques sont parcourues avec finesse et que le décalage du traitement (et du dessin) atteint ce que je pense être son but : mettre mal à l’aise. Très mal à l’aise. Cela m’embête de le dire mais je n’ai vraiment pas apprécié cette lecture que je n’ai finie que parce que j’avais reçu la BD dans le cadre d’une opération. Si je l’avais empruntée en médiathèque, je n’aurais pas insisté et l’aurais sans doute refermé à moins de la moitié. J’ai détesté le personnage de Mme Bobi, sa manière de parler de son mari, de sa fille handicapée. J’ai détesté le passage de l’homme séquestré dans la cave aussi. J’imagine bien que tout ce cynisme est voulu et que c’est teinté de beaucoup de réel, que ça va chercher à montrer et à dire plus et plus fort. Mais, je n’ai pas du tout adhéré. D’autant que je n’ai pas du tout aimé le dessin.

     Un rendez-vous complètement manqué pour moi.

BD2016

la bd de la semaine
tous les liens sur Un amour de BD

16 réflexions au sujet de “En temps de guerre – Delphine Panique”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :