Une photo, quelques mots (77)

Vous aimerez aussi...

32 réponses

  1. titine75 dit :

    Paris est et restera un ravissement, un enchantement et j’aurais toujours autant de plaisir à m’y balader. Nous ne renoncerons pas à Paris, merci Stephie pour ton texte si positif.

  2. Albertine dit :

    La vie qui revient à travers les sens ! Un texte qui fait du bien…

  3. kathel2 dit :

    J’aime bien, tu as trouvé le ton juste.

  4. laurielit dit :

    voilà VIVANTE!!! très beau texte ma jolie.

  5. Benedicte D. dit :

    C’est une stratégie de survie joliment évoquée et troublante aussi quand on sait que généralement une femme seule la nuit dans Paris ne se sent pas spécialement rassurée….Mais le mot « invisible » est là,si important…On ne peut pas détruire quelqu’un dont on ne soupçonne pas l’existence.

  6. blogadrienne dit :

    beau texte! tu dis bien les réactions qu’on peut avoir, essayer d’oublier, de continuer, ou avoir envie de s’isoler, de réfléchir, de reprendre des forces…

  7. L MARIANNE dit :

    une bien belle participation-
    les réactions différent selon la personne !
    bonne continuation !!

  8. sabariscon dit :

    L’appel des bords de Seine, des vieilles pierres… un bel hymne à la ville et à ses trésors!

  9. Nady dit :

    un texte plein d’espoir. Merci pour cette lueur en conclusion, on a bien besoin de prendre conscience de nos bonheurs en cette période trouble et incertaine.

  10. estellecalim dit :

    Je vois que je ne suis pas la seule à n’avoir pas pu m’extraire des évènements récents 😉

  11. Ton texte est très juste. Tu touches du doigt les émotions, les sentiments qui m’habitent… Seule au milieu de tous, mais entourée. Et Vivante. Merci ma belle, tes mots me parlent.

  12. sarah dit :

    Merci ma Stéphie pour ces notes d’espoir.
    J’ai lu tous les textes, j’ai gardé le meilleur (toi!) pour la fin.
    J’aime l’idée qu’on peut être invisible et vivante… inatteignable et pourtant en mouvement.
    Des bises.

Laisser un commentaire