Appelez-moi Nathan – Castro & Zuttion

par | Fév 3, 2019 | Bande dessinée | 16 commentaires

appelez    Appelez-moi Nathan s’inscrit selon moi dans les indispensables. Un ouvrage pour mieux comprendre, une BD pour aider à ne plus juger.

    Lila est une jeune fille épanouie jusqu’au jour où la puberté s’invite. De ce jour, impossible d’ignorer qu’elle est née dans le corps d’une fille. Et qu’elle ne s’y sent pas du tout à sa place. Si elle aime les formes féminines, c’est surtout sur le corps des autres. Ces seins qui lui poussent sont une abomination. Elle n’est pas Lila. Indéniablement, elle est Nathan. Mais comment le dire et le faire admettre aux autres ? En commençant par sa famille. « Appelez-moi Nathan ! »

    Cette BD est un vrai coup de coeur pour moi. Au niveau de l’histoire surtout. J’ai trouvé le trait un peu sec, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’oeuvre. Le sujet est traité avec beaucoup d’intelligence et de pudeur à la fois. On y parle de la difficulté de Lila à faire entendre qu’elle est Nathan, sa souffrance à ne pas être dans le corps correspondant à sa profonde identité. Les ressentis de la famille, que j’ai trouvée vraiment unie, ne sont pas oubliés. La mère pour qui c’est un peu compliqué d’accepter que son enfant ne sera plus tout à fait celui qu’elle a porté, le père qui doit encaisser les réflexions pas forcément intelligentes de ses potes, le petit frère qui subit le regard des autres. On y apprend aussi une partie des modalités : suivi psy, prise d’hormones, changement d’état civil.

    J’ai également beaucoup aimé la manière dont la BD aborde le désir, la sexualité. Lila n’est pas lesbienne, puisqu’elle est Nathan. C’est un homme qui aime les femmes, point à la ligne. Un homme sans pénis, certes. Mais la BD se clôt très justement sur une réflexion des plus intéressantes : « Qu’est-ce qui fait qu’on est un homme ? »

    Une BD qui gagnera à être lue par le plus grand nombre : trop de violences (morales comme physiques) sont encore commises contre les homosexuels, les transsexuels. La lutte contre les préjugés, contre la peur d’un autre différent de nous est encore un combat long à mener. Ensemble.

16 Commentaires

  1. Enna

    Je suis très tentée par cette BD. Cela doit être une situation compliquée pour des parents mais cela reste notre enfant, et on doit vouloir son bien être.

  2. Violette

    intéressant ! Des sujets que j’ai pu aborder avec ma fille grâce à Sauveur&fils…. y’a-t-il un âge indiqué pour cette BD?

    • Stephie

      Je dirais ado car une ou deux planches sont un peu hard. Et la question de la sexualité est clairement abordée

  3. caro

    Un album acheté à Montreuil en décembre, dédicacé par les 2 auteurs et pas encore lu… Merci du rappel, je vais essayer de le lire pendant les vacances…

  4. nathaliesci

    J’ai beaucoup aimé la délicatesse avec laquelle le sujet est abordé !

%d blogueurs aiment cette page :