perrita    Une nouvelle étape dans mes lectures pour le prix des Chroniques de la Rentrée Littéraire. Et cette fois, je vais vous parler d’un roman de la catégorie “Romans français”.

07_chronique_de_la_rentree_litteraire

    L’histoire se passe en mars 1996 en Argentine. Deux femmes attendent une jeune fille. Ernestina attend Rosa alors que Violetta attend Malvina.

    Mais le lecteur va s’apercevoir que les deux femmes attendent en fait la même jeune fille. Enfin presque…

    Cette histoire nous plonge dans la réalité des horreurs commises à la fin des années 70 en Argentine. De nombreuses personnes ont été arrêtées, torturées puis ont tout simplement disparu sans que leurs familles ne soiten jamais informées de  ce qu’ils étaient réellement devenus. Et dans tout ce chaos, des enfants ont été adoptés de manière malhonnête.

    C’est ainsi que le lecteur va aller d’une histoire à l’autre et découvrir comment ces deux histoires ont été tragiquement liées l’une à l’autre. D’un côté, une femme prête à tout pour connaître la vérité sur la fin tragique de ses enfants, de l’autre, une jeune femme capable d’ignorer le pire pour combler son désir d’enfant…

   C’est un roman bouleversant qui met la lumière sur une des nombreuses périodes troubles de l’Histoire, une époque politiquement instable.. On y lit une histoire atroce mais que l’auteur a su mettre en mots avec beaucoup de douceur, avec des mots qui sonnent vraiment juste.

    On y lit tour à tour l’horreur mais aussi cette attente qu’on sait ne devoir mener à rien, l’angoisse de ne rien savoir, l’incapacité à tourner la page.

challenge_du_1_litteraire_2009 13/14