livre_des_choses_perdues    Eh oui, toujours dans mes lectures dans le cadre du Prix des Chroniques de la Rentrée littéraire, et cette fois dans la catégorie “Romans étrangers”.

07_chronique_de_la_rentree_litteraire

    David est un jeune garçon de 12 ans. Malgré toute son attention et tous les petits rituels qu’il avait pu mettre en place, sa maman est morte. Quand son père va rencontrer une autre femme, Rose, se remarier et lui donner un demi-frère, David va avoir du mal à gérer ses émotions. Installé dans la maison de Rose, il va commencer à entendre les livres faire du bruit puis lui parler. Il va même apercevoir un soir dans sa maison un drôle de personnage qui ne lui inspire guère confiance. Mais bien évidemment, personne ne le croit…

    Mais un soir, il croit entendre sa mère l’appeler et l’exhorter à la rejoindre dans un autre monde. Il va donc faire le choix de pénétrer dans ce monde étrange, à la recherche de celle qu’il aime tant.

    L’intrusion dans cet autre monde va être le début d’une longue série d’aventures et de rencontres toutes plus insolites les unes que les autres. Mais David va devoir faire les bons choix et savoir à qui il peut faire confiance. Il va devoir affronter ses peurs les plus intimes mais également celles des autres. Car si ce pays ressemble étrangement à celui des contes de notre enfance, il va rapidement prendre conscience de la cruauté que renferment réellement ces histoires. On est bien loin de la version édulcorée des contes pour enfant.

    Connolly signe ici une fable cruelle dans laquelle le héros va prendre conscience de la difficulté à grandir, de l’aigreur du monde des adultes. C’est un véritable roman d’initiation dans lequel l’auteur nous embarque corps et âme. Si ce roman a bénéficié d’une édition jeunesse comme adulte, je me permettrais de le conseiller à de grands adolescents bien avertis. En effet, de nombreux passages sont effrayants et révèlent toute la noirceur du monde dans lequel nous vivons. Car la frontière entre réalité est fiction est loin d’être aussi opaque que l’on souhaiterait.

    Je vous invite à aller lire les avis de Gio, Leiloona et Kalistina qui viennent de publier à ce sujet. Beaucoup d’autres avis chez BOB également.

challenge_du_1_litteraire_2009 14/14

Me voici partie à l’assaut du 3%