matin_brun     C’est une micro-lecture, je vous l’accorde. Une relecture en plus. Mais cela fait quelques jours que j’ai très envie d’en parler. Et ce blog n’est-il pas là avant tout pour que je prenne plaisir à parler de ce que j’aime lire ?

De quoi ça parle :
    Ce très court récit raconte comment deux amis, à l’instar d’une population entière, vont laisser s’installer un régime politique dictatorial.
    Quand il devient interdit de n’avoir que des animaux bruns et pour ce faire devoir tuer ceux qui ne le sont pas, Charlie et son ami ont un petit serrement au coeur. Puis ils oublient et adoptent un animal brun.
    Quand le journal et la radio sont supprimées car opposantes au régime, sous le seul prétexte qu’elles n’utilisent pas uniquement la couleur brune, chacun préfère ignorer le changement qui s’opère. Et puis, le nouveau tiercé est brun, et on y gagne. N’y a-t-il pas des avantages au changement ?
    Quand on commence à arrêter non plus seulement ceux qui détiendraient un animal non brun mais tous ceux qui en ont possédé un jour, l’inquiétude commence à monter. D’autant que si vous avez connu quelqu’un possédant un animal non conforme, vous n’êtes pas à l’abri non plus.
    Mais il est désormais trop tard pour réagir.

Ce que j’en ai pensé :
   Si ce récit est très court, il est à la fois très riche. Et j’ai pris beaucoup de plaisir à le redécouvrir avec mes élèves de 3e et à savourer leur prise de conscience de la création d’un système totalitaire. On prend conscience de l’importance du rôle de chacun et on voit comment la négligence et la lâcheté de chacun peut mener aux plus grands drames de l’histoire. On voit en quelques pages, comment l’indifférence générale peut laisser s’installer une véritable dictature. On découvre aussi le fonctionnement d’un processus d’aveuglement des foules. Mes élèves ont trouvé ça rudement bien mené et ont pris conscience d’un bon nombre de choses. Quatre d’entre eux sont d’ailleurs en train de lire La Vague de Todd Strasser.

    A lire de toute urgence, il ne coûte qu’un euro chez l’éditeur.

matin_brun_cd

Vous pouvez aussi l’écouter, lu par Denis Podalydes

    Suite à la question de Keisha, je vous rajoute quelques petites infos sur l’auteur. C’est un auteur français, né en 1940. Et il a été révélé par ce titre. Il a été éducateur de rue et continue à prévenir la délinquance et la toxicomanie.

Il dirige la petite collection polar “Souris Noire” chez Syros.