memoire_en_cage    Ayant moi-même lancé l’hommage à l’auteur Thierry Jonquet, je ne pouvais attendre plus longtemps pour en lire à mon tour. C’est le deuxième que je lis après La Bête et la Belle lu avec Pimprenelle dans le cadre d’une lecture du dimanche. c’est d’ailleurs elle qui a eu la gentillesse de me prêter celui-ci.

De quoi ça parle :
    Cynthia est handicapée, elle est en fauteuil roulant, sa tête tombe d’un côté et elle ne fait que baver du matin au soir. Débile ? C’est en tout cas le diagnostic posé par les médecins. Mais s’ils savaient… si elle est handicapée cynthia n’en est pas moins débile et elle attend le bon moment pour se venger de l’ordure qui a gâché sa vie…
    L’inspecteur Gabelou va avoir du mal à dépêtrer le faux du vrai dans le triple homicide qui va en découler.

Ce que j’en ai pensé :
    J’ai beaucoup lu que Jonquet excellait dans le glauque, le sordide, le cru. Je ne pourrais prétendre le contraire, cependant cela n’est jamais gratuit. Jonquet prenait ce que la société a de plus noir et le jetait à la face du monde. c’était un grand écrivain et j’ai encore pris beaucoup de plaisir à lire une oeuvre de cet auteur. Quel talent dans la construction du récit, dans la manière de tenir jusqu’au bout son lecteur en haleine. Je pense que je vais rentrer dans une grande phase “Thierry Jonquet”.

jonquet_hommage

Premier point sur vos lectures :

* Ad Vitam aeterna a été lu par Saraswati
* La bête et la Belle a été lu par Ys mais avait déjà été chroniqué ici, chez Pimprenelle et Calypso
* La vie de ma mère sur la Ronde des Post-it
* Moloch sur la Ronde des Post-it également
* Mon vieux a été lu par Mango et Véronique D
* Mygale chez Saraswati, Calypso et Emeraude

N’oubliez pas de me faire signe au fur et à mesure de vos lectures.