Cy – Le vrai sexe de la vraie vie (tome 2)

    J’avais dévoré le premier tome et ce second n’a pas fait exception, c’est un régal. Cy explore encore de nouveaux couples, de nouvelles situations dans ce nouvel opus du Vrai sexe de la vraie vie.

J’avais été séduite par le ton très libre et très décomplexé du premier. Cy nous y présentait le sexe de manière simple et ouverte, dans des situations de couple fort différentes. Cela montrait d’ailleurs que le sexe n’a qu’une seule caractéristique recevable : être consentant. Pour le reste, tout est question de goût et de sensibilité. Rien n’est bien ou mal, tant que les partenaires sont sur la même longueur d’onde.

Et c’est de nouveau le cas dans ce volume dans lequel nous rencontrons d’autres couples. A leur sexualité, s’ajoute en plus souvent une bonne dose d’humour et c’est quelque chose que j’affectionne particulièrement. Le sexe, ce n’est pas sérieux. C’est drôle, joyeux ! Merci donc pour cette vision des choses et ce, en toute circonstance.

Dans la première histoire, par exemple, on a un couple très complice, en voyage. Lui ne pense qu’à faire l’amour et elle à manger du gouda. Une fois dans leur chambre d’hôtel, on s’aperçoit que la femme a subi la mastectomie d’un sein. J’ai tout de suite pensé que l’histoire allait traiter du sexe pour une femme après le cancer du sein. Cy fait mieux que cela. Je vous explique : elle dessine l’absence de sein et la cicatrice. Mais cela n’intervient pas dans leur sexualité. De fait, elle raconte un couple uni qui est passé au-delà de ce traumatisme. Or la chute de l’histoire est ailleurs. Et j’ai ri de bon coeur. Je ne vous en dis pas plus.

Dans le désordre, on a plusieurs histoires qui sont présentées :

  • Celle du jeune homme toujours vierge à 27 ans – et des réactions des filles à qui il l’avoue.
  • L’histoire de la personne transgenre qui présente son copain à ses parents – et les réflexions de ses derniers.
  • Les deux hommes qui ont une envie furieuse en plein concert et qui s’éclipsent.
  • La femme qui oublie sa pilule et le mari qui remet un préservatif (piqué en douce sur la réserve du fils aîné)alors qu’ils n’en ont pas utilisé depuis des lustres (avec là encore, une chute à mourir de rire)
  • et bien d’autres…

On adore aussi les points culs, hyper simples et documentés à la fois :

  • l’assexualité
  • le vaginisme
  • le tuto capote
  • l’organigramme de la bonne soirée (en bref un guide du OUI et du NON)

Et puis on aime que tous les couples et tous les corps soient représentés ! Merci !

Tous les liens chez Moka

34 réflexions au sujet de “Cy – Le vrai sexe de la vraie vie (tome 2)”

  1. ça à l’air bien, je vais regarder pour le tome 1 déjà (même si j’imagine qu’on peut les lire dans n’importe quel ordre)

    Répondre
    • Le dessin n’est en effet pas son plus grand atout. Mais je t’assure que cela vaut le coup de la lire

      Répondre
  2. Le dessin n’est pas ce qui me plaît le plus mais j’ai bien noté les deux tomes. J’aime toujours quand on parle de sexe avec un ton décomplexé sans tomber dans le too much.

    Répondre
  3. Lu la semaine dernière. J’avais beaucoup aimé le premier, j’ai trouvé celui-ci un poil en-dessous.
    (la première histoire dans un hôtel d’Amsterdam m’a rappelé des souvenirs si tu vois ce je veux dire^^)

    Répondre
    • J’ai tellement ri de cette première histoire ! Je ne sais pas si c’est en-dessous ou si c’est parce qu’on n’a plus cet effet de surprise. J’aime cette ouverture sur tous les corps et tous les types de couples.

      Répondre
  4. Je ne savais pas qu’un tome 2 était sorti, je me souviens avoir vu la première ouv’ en librairie… sans être allée au-delà. A voir, donc.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :