De la rage dans mon cartable – Noémya Grohan

Vous aimerez aussi...

39 réponses

  1. laurie lit dit :

    très jolie chronique, je note, ce n’est pas souvent que le sujet du harcèlement scolaire est traité je trouve

  2. mokamilla dit :

    A mettre dans tous les CDI alors ?

  3. keisha41 dit :

    Oui, il faut en parler!!!

  4. lilamango dit :

    Un sujet très sérieux, trop souvent passé sous silence dans les écoles elles-mêmes à tous les niveaux d’ailleurs.

  5. Leiloona dit :

    Je l’ai commencé hier. 😉

  6. Malheureusement personne ne tend la main dans des cas comme ça, et même du point de vue de beaucoup c’est à cause de la victime ce qu’il lui arrive.

  7. Martine dit :

    Encore touchée, Stéphie! Merci

  8. sabariscon dit :

    on devrait organiser un défi finalement, sur tous ces problèmes comme le racket, le harcélement etc….

  9. Encore un roman qui semble nécessaire, je le note. Merci de ta participation.

  10. lasardine dit :

    thème qui m’intéresse et m’inquiète à vrai dire… beaucoup… je note ce titre, évidemment!
    merci!

  11. alexmotamots dit :

    Un sujet mis en lumière, et c’est tant mieux. Mais qui se heurte encore à des réticences (cela nous est arrivé).

  12. Karine:) dit :

    J’ai limite peur de la colère que je pourrais ressentir… mais je le lirai!

  13. Violette dit :

    je ne suis pas fan des témoignages mais tu en parles si bien!

  14. jerome dit :

    Très intéressant. Après « l’accident », tu continues de me tenter. Pas bien ça 😉

  15. Je ne pourrai lire ce livre, il me rappellerait trop de mauvais souvenirs. Mes années collèges furent difficiles, au point que mes parents m’avaient retirée de la cantine, histoire de réduire ma présence au collège au strict minimum…

  16. noukette dit :

    J’ai compris le message va…! 😉

  17. Edelwe dit :

    Celui-là je l’avais déjà noté!

  18. lasardine dit :

    j’espère que beaucoup pourront trouver en ce témoignage une clé pour se sortir de cette merde!
    qu’est ce que ça me fait peur ce truc!! peur de pas voir, mal voir…

  19. lasardine dit :

    non, je n’imagine pas… mais je comprends très très bien cette double crainte! et d’un côté, elle me rassure (crainte prof)

Laisser un commentaire