Deux spectacles comiques sinon rien

Spectacles comiques
Gérémy Crédeville

     Rien de tel, pour sauver votre dimanche (ou un autre jour d’ailleurs) que d’aller voir des spectacles comiques.

Je suis d’abord allée voir le spectacle de Gérémy Crédeville. J’avais vu des extraits de son spectacle sur Youtube, j’étais moyennement emballée, j’hésitais. Ira, ira pas. J’ai bien fait de me décider car j’ai ri aux larmes pendant quasiment tout le spectacle. Les vidéos ne rendent pas hommage au spectacle, sans doute parce que sorties du contexte générale du spectacle, elles ne prennent pas tout leur sens. Le nom du spectacle annonce le ton d’entrée de jeu « Gérémy Crédeville est parfait & modeste ». Evidemment, le gars est beau gosse, on se doute qu’il le sait. Et il va jouer avec les clichés du genre. Il va titiller non pas vos bouts de seins, ne rêvez pas le sujet des femmes, du couple, se moquer des gens du Nord dont il est natif et vous régaler d’un sketch inoubliable sur Bla-bla car. Un artiste drôle, taquin, plein d’auto-dérision ! Beaucoup plus de finesse dans ses gags que ce que je n’aurais pu imaginer. Et un artiste qui serre la main de tous les spectateurs en fin de spectacle !

Au Théâtre des Blancs-Manteaux (Paris), jusqu’au 17 juin 2016 CLIC

     Bien sûr que je me suis lavé la main ensuite… bon, s’il fait la bise la prochaine fois, je reprends un billet 🙂

Spectacles comiquesJe suis également allée voir le spectacle Prête moi ta femme dans lequel un couple décide de consulter un psychiatre afin d’éviter la séparation. Tout part d’un quiproquo : Léo, après une soirée arrosée, pense qu’il a trompé Léa, sa compagne. Leur couple est au bord de l’implosion. Histoire de mettre un peu de piment, le psy chez lequel ils vont consulter tombe sous le charme de Léa et intrigue pour séduire la jeune femme. Une comédie drôle sur le couple, l’amour, la trahison et les obstacles que l’on ne doit pas hésiter à surmonter.

On rit beaucoup, même si j’ai trouvé quelques petites longueurs par ci par là, et la chute de l’histoire est vraiment bonne.

Au Théâtre BO St Martin (Paris),  jusqu’au 18 juin 2016 CLIC

10 réflexions au sujet de “Deux spectacles comiques sinon rien”

  1. Je n’ai jamais entendu parler de ce Gérémy Crédeville, mais ça me rappelle le Franck Dubosc des débuts de par ce côté mégalo. Je me laisserai peut-être tenté ^^
    Belle soirée !

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :