Extases (tomes 1 & 2) – Jean-Louis Tripp

par | Déc 1, 2020 | Bande dessinée | 12 commentaires

extases    Rien de tel que de parler d’extases un premier mardi du mois, vous ne trouvez pas ? Deux BD pleines de sexe et pourtant pas érotiques.

    J’avais vu passer le deuxième tome d‘Extases sur le net. Alors autant lire les deux à la suite. Les deux volumes m’attendaient donc sur ma PAL depuis un petit moment. Et j’ai passé un excellent moment à les découvrir. C’est une réflexion géniale, doublée d’un travail graphique incroyable.

    Les deux tomes d’Extases sont autobiographiques. Avec beaucoup de sincérité, Jean-Louis Tripp nous raconte sa vie. Et ce, à travers le prisme singulier de son rapport à la sexualité. Il nous emmène donc sur le chemin de ses souvenirs amoureux, de ses émois sexuels, depuis la découverte de son pénis jusqu’à la plénitude. Il nous raconte sans fard comment le sexe a toujours occupé une place prépondérante dans sa vie. Comment cette question a toujours été très naturelle pour lui, et les obstacles que les autres ont pu parfois représenter.

Une société dans laquelle le sexe est à la fois tabou et omniprésent

    Soyons clairs, la seule chose qui dérange dans ces deux volumes, c’est la vision étriquée de la société dans laquelle nous évoluons. Alors certes, ce n’est pas à mettre entre les mains des plus jeunes. Pas avant 16 ans, je dirais. Et pas sans avoir un minimum annoncé la couleur. En revanche, je trouve intéressant de suivre le parcours de cet homme. De vivre avec lui ses premiers émois, la découverte de son corps et de celui des autres. De nombreuses formes de sexualité sont évoquées car l’auteur en a expérimenté un bon nombre. Derrière le désir sexuel, il y a aussi la question du couple, de l’engagement de la sexualité, du désir qui s’émousse avec le temps.

    Les dessins sont explicites, les corps sont représentés sans fard et sans retouche. Même si le sexe est omniprésent dans ce travail, on ne peut pour autant pas le qualifier d’érotique. Tout simplement car le seul but de ces deux ouvrages n’est pas l’excitation. Le but, je pense, c’est de montrer la manière dont le sexe fait partie de la vie. De tenter de construire un rapport naturel au sexe, comme une composante de la vie, au même titre que les autres. Et d’être libre, de jouir, et tout court.

Je vous mets une chouette vidéo dans laquelle l’auteur explique son projet.

 

12 Commentaires

  1. manU

    Comme toi, j’ai lu les deux tomes à la suite et j’ai beaucoup aimé.
    La sexualité évoquée de manière naturelle et franche, ça change…

  2. Alexandra

    ça a l’air vraiment intéressant ! merci (je vais me ruiner à lire tous tes avis !)

    • Stephie

      Mais non, c’est ensuite que tu te ruines. Tant que tu te contentes de la lecture de mes avis, tout va bien 🙂

    • Stephie

      Ah mince. J’ai lu les deux à la suite, presque comme une seul oeuvre. Et ça ne m’a pas gênée, j’a pris plaisir à lire du début à la fin

%d blogueurs aiment cette page :