La fleur dans l’atelier de Mondrian – BD

par | Déc 20, 2017 | Bande dessinée | 32 commentaires

    Bande dessinée au format immense, tout aux couleurs de Mondrian ! J’en ai pris plein les mirettes et je me suis littéralement régalée.

    Mondrian, je connaissais de nom, un peu de vue aussi mais c’est tout. J’ai été séduite par cette couverture aux lignes pures, par ce couple en position centrale et par les yeux très inquiétants du danseur. Apparemment, on sait peu de choses sur cet artiste hormis son goût immodéré pour la danse de salon. C’est par le biais de ses folles soirées qu’on le suit page après page. Et puis il y a aussi cette fleur, en plastique, seul élément qui flirte avec le naturel, dans l’atelier de l’artiste. Objet qui rapproche Peyraud et Lapone dans ce travail puisqu’ils en ont chacun une photo dans leur bureau.

    Il y a aussi dans cette BD toute une autopsie des rapports compliqués de cet homme avec les femmes. La question du désir, de l’implication aussi. Cette BD est un régal visuel, j’ai adoré, j’ai dévoré ! Ce personnage d’artiste complètement à part, en inadéquation complète avec le monde dans lequel il vit, avec la femme qui tente de se faire une place auprès de lui. Artiste qui n’a parfois rien à manger mais qui ne peut se priver de danser.

    Le scénario est finement mené car il nous garde à distance du personnage, qui perd peu à peu toute la substance faisant de lui un homme. D’ailleurs, la fin est assez abrupte à mon goût. Le dessin complète à merveille ce que le scénario se refuse à nous livrer, sorte de complément, de double implicite.

    En bref, c’est une réussite que cet OVNI de bande-dessinée qui détonne de bout en bout.

 

 

    Allez, venez, on file voir ce qu’ont lu mes comparses de la semaine.

    

                   Mylène                                           Mo’                                                    Jérôme

    

                 Enna                                                Enna                                               Antigone

    

                 Jacques                         Etagère imaginaire                             Natiora

    

             Azi Lis                                        Karine                                                Saxaoul

    

                     Nathalie                                    Khadie                                       Gambadou

   

                   Cristie                                                   Blandine

                       Sandrine

 

32 Commentaires

  1. Mo

    Comme toi, je connais peu l’artiste et encore moins l’homme qui se cache derrière. J’aime ses œuvres, du moins pour celles que je connais. J’ai eu l’occasion de lire les premières planches et ta chronique vient de finir de me convaincre. Tentée donc

  2. Blandine

    J’aime beaucoup l’oeuvre de Mondrian, mais ne connais pas l’artiste non plus. Cet album m’attire bien !

  3. saxaoul

    J’en parlais justement avec une collègue lundi pour savoir si on le mettait ou non dans la sélection de notre prix BD historique/biographique local à destination des 3èmes et lycéens. Elle me disait qu’il y avait pas mal de choses que les élèves risquaient de ne pas comprendre. Difficile pour moi de me faire un avis sans l’avoir lu… En tous cas, personnellement, j’ai bien envie de le découvrir :

    • Stephie

      Oh sur cette tranche d’âge, justement, j’aurais tenté de les ouvrir à d’autres horizons

  4. Karine:)

    Oh, le visuel me plaît beaucoup beaucoup! Je fais comme Natiora et je vais voir s’ils l’ont à la biblio!

  5. caro

    Ca a l’air sacrément original, et rien que pour cette raison, je note le titre ! Belles fêtes !

%d blogueurs aiment cette page :