Hors-norme ? Et alors ?

Vous aimerez aussi...

90 réponses

  1. Mylene dit :

    comme les très petites tailles sont rares (j’ai une collègue qui s’habille et se chausse au rayon ado…)

    • Stephie dit :

      Tout à fait ! Et je persiste à ne pas comprendre pourquoi il est toléré de nous faire subir une telle discrimination.

      • fab dit :

        Vous êtes sérieuse quand vous parlez de « discrimination »? Vous pensez vraiment que ces enseignes dont vous parlez n’ont pas votre taille parce qu’ils n’aiment pas les rondes? Vous ne seriez pas un peu parano, des fois?
        Je vais vous dire une chose: ces enseignes, ce qui les intéresse, ce n’est pas votre poids ou votre silhouette. Elles s’en foutent complètement. Ce qu’elles veulent, c’est gagner de l’argent, le plus possible. Ce qui impose de rationnaliser la production et le référencement. Ainsi, il n’est pas rentable pour un commerce à vocation « généraliste » de faire fabriquer, transporter et référencer des tailles qui se vendront en très petit volume.
        Voilà, maintenant que vous savez, vous pouvez arrêter de pleurnicher.
        De rien 😉

      • Stephie dit :

        Bonjour ! Merci pour cette première intervention fort sympathique.
        Oui, il y a une discrimination. Non, toutes les marques ne font pas de vêtements au-delà du 46.
        Merci de me rappeler que les entreprises font du commerce… sans blague.
        Et je ne suis ni parano ni pleurnicheuse. Merci de garder vos jugements de valeur.
        Cordialement

  2. Nahe dit :

    Je connais cette discrimination: ma fille oscille entre 42 et 43, un calvaire quand elle a besoin de se chausser…

  3. cabichouoli dit :

    obèse et petite, même combat. Aucune forme ne convient. j’ai arrêté de m’habiller et me drape dans ce qui me reste de dignité

    • Stephie dit :

      Ouais mais le souci c’est que toute personne a le droit à la dignité. Et que pouvoir se vêtir joliment, c’est encore plus important quand on est déjà égratigné dans notre image.

  4. Artemissia dit :

    J’ai aussi ce problème, et je suis petite donc ça n’aide pas. J’ai grossi d’un coup il y a quelques années et je n’arrive toujours pas à m’habituer à mes nouvelles mensurations. Pour s’habiller c’est galère. Quand tu as des problèmes de santé, de suite on te dit que c’est à cause du surpoids, ce qui n’est pas faux mais pas vrai tout le temps non plus. Bref, on te pointe du doigt tout le temps. Le pire étant que je ne me goinfre pas. Bonjour les clichés aussi pour celles qui souffrent de surpoids…

  5. Lou Ann dit :

    J en ai les larmes aux yeux tellement je me reconnais et qu on a pas le droit d être habillé avec des couleurs fun pour le sport ou des habits un peu sympa quand tu passes la taille fatidique du 46….ppffff ça me déprime quand j y pense

  6. Lou Ann dit :

    Ouais et on arrête de nous rabâcher que c est pourtant simple de maigrir…..bien sûr on s entend dire ça par des gens mince qui n ont rien à perdre

    • Stephie dit :

      Rien n’est simple et on sait, en plus, que la bouffe est pleine de saloperies qui ne nous aident pas. Et en attendant de vaincre (ou non) ce problème (ou un autre), chacun devrait pouvoir se sentir aussi bien que possible avec son image

  7. sarah dit :

    Tu sais, ma Stéphie, moi je te trouve superbe comme tu es.
    Et donc c’est encore plus dommage de ne pas pouvoir trouver de belles fringues, pour toutes les morphologies.
    Mes pieds pointure 35-36 en font aussi l’expérience. « Vous avez regardé au rayon enfants? » Ah oui, ma bonne dame, mais les paillettes rose ou les ballerines Hello Kitty, je vais m’en passer, merci…
    Je t’embrasse!

    • Stephie dit :

      Je te verrais bien avec du Hello Kitty ma blonde, tu sais, rires !
      Oui je suis surtout agacée de cette dictature qui nous est imposée, de cette galère à pouvoir se vêtir, chausser sereinement. Pour moi, le shopping, c’est l’horreur.
      Pour le reste, je sais que je renvoie une image globalement positive. Mais de mon point de vue… Enfin, c’est encore tout un autre débat 🙂

  8. gambadou dit :

    Et oui, ma fille grande ado en a marre de ne pas trouver chaussure à son pieds avec du 35 1/2 … parce que les chaussures roses à paillettes ce n’est pas trop son truc !

  9. Connais-tu la marque de chaussures Rieker ? Bon, ça ne va que jusqu’au 41 je pense, mais elles taillent grand : pour ma part, dépendant des marques, je porte du 40 ou du 41 (et je fais bien dix centimètres de moins que toi 😉 ) et chez Rieker, je prends du 40. Ce sont des chaussures « souples », très confortables à porter – depuis que j’ai découvert la marque, je ne mets qu’elle, impossible de revenir à d’autres chaussures plus rigides. Peut-être qu’avec un peu de chance, leur 41 te conviendra ?

  10. Emma dit :

    J’imagine le calvaire que tu vis, je ne peux qu’imaginer car je suis dans le standard. Ma nièce de 15 ans chausse du 43 voire 44 et c’est très difficile, elle s’achète souvent des baskets et va au rayon garçon, ça change mais c’est très long et pourtant il y a un véritable marché. Pour la lingerie, je suis toujours allé en boutiques spécialisées, 95D, c’est assez courant maintenant, le prix est certes beaucoup plus élevé mais le maintien, confort et la durée de vie compensent à mon avis le prix, et avec des modèles très beaux et sexy 🙂

    • Stephie dit :

      95D c’est loin de ce dont j’ai besoin. Je fais un 100E au bas mot 🙂

      • Emma dit :

        En me relisant, je me suis mal exprimée… je voulais dire que je fais une taille qui se trouve maintenant un peu partout, mais je vais quand même en boutiques spécialisées. Les marques comme Aubade vont jusqu’au 100E 🙂

      • Stephie dit :

        Oui mais Aubade, c’est pas donné. Et je trouve que même les grandes marques ont baissé leur qualité qui justifiait largement leurs prix avant 🙂

  11. La mode et l’industrie cosmétique sont dangereuses, néfastes pour les femmes. Beaucoup de marques de vêtements considèrent leurs clientes comme des « mannequins » censées refléter l’image de la marque, d’où leur volonté de s’arrêter au 42 (??!!). Parce que les femmes au-dessus de cette taille ne porteraient pas bien les vêtements, selon l’industrie de la mode…. Très franchement, je pense que c’est une forme de ségrégation : on devrait obliger les marques à faire toutes les tailles de fringues. Je me demande pourquoi le fait de créer des fringues pour seulement une partie de la population ne choque personne…

    • Stephie dit :

      Je pense que ça choque mais que personne de concerné n’ose vraiment ouvrir sa gueule. Et puis, on sait que la bouffe est actuellement pleine de saletés qui n’aident pas à avoir une alimentation réellement équilibrée

  12. Krn dit :

    Hors normes… 1m50 et je me chausse en 35. Et quand on fait 1m50 on veut des grands talons ! Donc pas au rayon enfant. Bon pour le coup, pour les vestes c’est pratique ;-0)

  13. Lilou dit :

    Je suis totalement d’accord avec toi et j’avoue que quand je rédige un test de lingerie qui propose une taille XXL, je suis hyper heureuse… Je m’en veux car XXL ne donne pas la possibilité à toutes les femmes de se lover dans un body.
    Dans la lingerie, ce qui l’agace le plus ce sont les gammes… Une pour les grosse une pour les filles potables, c’est comme cela que je le perçois et ça me gonfle à un point inexprimable.
    Je vais déjà arrêté de me réjouir quand une gamme va jusqu’au XXL et râler parce qu’elle ne va pas plus loin, ça sera ma contribution !

    Merci pour ce biller

    • Stephie dit :

      Moi je trouve déjà, Lilou, que tu es hyper courageuse car tu fais des tests lingerie en assumant de ne pas être un mannequin et de montrer qu’une femme normale peut être belle et sexy. La gamme Obsessive que tu testes souvent propose quelques modèles en grande taille. Du coup, pourquoi ne le font-ils pas pour tous les modèles ?
      Merci en tout cas d’être une femme libérée. Tu sais à quel point j’ai plaisir à te lire.

  14. sylire dit :

    Même combat que toi pour les pieds (41 et demi). Pour le reste ça va mieux depuis qu’ils ont rallongé les pantalons. Mais j’ai ramé pendant plusieurs années.

  15. Eve dit :

    Bon, c’est pas le sujet mais j’te trouve canon et suis bien heureuse d’avoir ton 06 ! Sans déc, je trouve moi aussi ça débile. Les rayons Grandes tailles sont une vaste connerie. Tiens, je suis allée à la Halle hier : sont tout fiers d’avoir ce con de rayon. Mais bordel, mettez-moi ça avec les autres fringues ! C’est si compliqué que ça ?

  16. adèle dit :

    Regarde les soutiens-gorge Etam, y en a 6 en 100 E dont certains dans des tailles au-dessus. Par contre seulement sur commande, pas en magasin.
    Pour les vêtements, peut-être C & A ?
    http://www.etam.com/soutiens-gorges-bonnets-d-et-e
    Bises

  17. Sharon dit :

    Ado, je mettais du 40/42, et les marques « pour ado » de l’époque (j’ai 38 ans) ne proposaient rien pour moi. Je me souviens être sortie d’une boutique d’une célèbre enseigne (qui existe toujours) assez perplexe. Et oui, on peut être ado et grossir dès qu’on regarde un gâteau.
    Depuis quatre ans, c’est l’ironie du sort – je vais bientôt être contraire de me vêtir au rayon « ado ». Et les soutifs « fée clochette » ou autres motifs très fun, ce n’est pas forcément … amusant.

  18. sylire dit :

    Oui, c’est vrai pour les robes aussi !

  19. Enna dit :

    Comme je te le disais sur Facebook, Je connais aussi (sauf pour les soutifs mais j’ai une amie concernée) je chausse du 42 (et à l’adolescence, je ne te raconte pas!) je suis assez grande (donc les jupes sont souvent trop courtes pour les porter avec des gros cuissots et j’ai passé plus de temps dans du 44-46 que dans d’autres tailles… Ce qui me mets hors de moi ce sont des pantalons qui sont à ma taille mais dans les quels les mollets ne rentrent pas … ils imaginent quoi? Si on a un gros derrière et des grosses cuisses, il y a des chances que les mollets aillent avec non?

  20. Mélo dit :

    Je suis tellement d’accord… Je ne fais plus de shopping en fait parce qu’en général ça se transforme en crise de mauvaise humeur et de tristesse.
    J’aime bien Toscane (branche XL de la marque Armand Thierry) mais je ne peux malheureusement quasiment plus m’y habiller. Quant à la lingerie, je la commande en ligne mais souvent obligée de me rabattre sur des modèles qui ne me plaisent pas vraiment.
    Mais outre le milieu de l’habillement, on est discriminés en permanence. Partout. Par tout le monde. Une vraie souffrance quotidienne. Ce culte de la minceur et de la forme olympique me fatigue. Là tout de suite sur M6 un reportage sur les clubs de fitness, d’ailleurs.

    • Stephie dit :

      Reportage que j’ai d’ailleurs regardé… j’ai presque eu envie de retourner en salle de sport d’ailleurs 🙂

      • Mélo dit :

        Moi non. Je vais retourner en salle mais pas dans une salle classique dans lesquelles je crains vraiment les regards non bienveillants.

      • Stephie dit :

        Je suis inscrite dans une salle où je ne sentais pas ces regards il y a 5 ans quand je me suis inscrite. Mais j’ai l’impression que la mentalité y a changé. Ou je suis hyper mal à l’aise avec mon corps aussi… ouais, ça doit y être pour beaucoup 🙂

  21. entrelespages dit :

    Et même avant ce vrai problème de la taille, dès que tu rentres dans un magasin, les vendeuses, en te disant bonjour, te reluquent des pieds à la tête pour te faire comprendre qu’entre ton style et tes hanches, c’est même pas la peine ! Merci pour ce billet.

  22. Je vais dans un magasin, et je voulais des culottes en 50/52, mais pas le modèle en tissu synthétique, en coton tout simplement. je cherche, je cherche, je cherche, et finalement je vais voir une vendeuse pour lui demander où elles se trouvent. Finalement on me dirige vers le modèle mongolfière-mammy, en fait le truc sexy de chez sexy !!! je suis ressortie déçue ! et je les ai commandées par correspondance ! Et les soutien-gorge en grandes tailles, pareil par correspondance ! Et les modèles rondes sont trop souvent noirs ou flashy ! alors que les modèles tailles en dessous sympa, il faudrait juste leur rajouter un peu de tissu pour qu’il nous aille ! car si l’on veut quelque chose de vraiment sympa, il faut y mettre le prix ! mais bon de jours on trouve enfin des trucs. Lors de mon adolescence il n’y avait rien. Merci pour ce billet où je me retrouve !

    • Stephie dit :

      On est d’accord, je ne vois pas ce qui empêche les marques de rajouter un peu de tissu. Et en effet, pas de demi-mesure entre la bâche et le truc digne d’un porno pour adeptes des extrêmes 🙂

  23. Albertine dit :

    La marque anglaise Boden propose ses robes en trois tailles : petite , normale , grande et va jusqu’au 50. Je trouve des jupes sympas pour mon ado aux grandes jambes. C’est assez onéreux mais accessible en période de solde . J’achète aussi des vêtements chez Seasalt. Deux pistes à explorer …

    • Stephie dit :

      Ce sont des sites en ligne forcément. J’aimerais pouvoir faire du shopping normalement et y prendre du plaisir. Comme les gens dits « normaux »

      • Albertine dit :

        Pour Boden, je commande sur catalogue. Je profite de nos virées sur les îles anglo-normandes pour dévaliser les magasins Seasalt. Mais je comprends ton envie de faire du shopping plaisir dans les grandes enseignes françaises.

      • Stephie dit :

        Tout à fait, sans me demander, fébrile si je vais pouvoir trouver un truc à ma taille 🙂 notamment pour les chaussures.

      • Chamicha dit :

        Bonjour,
        Cherchez prêt de chez vous s’il y a une boutique Violeta by Mango. C’est une boutique Mango qui commence au 44 et se termine je crois au 56. Belles matières, coupes pour valoriser les rondes, escarpins sexy…. Il y a des années que je n’ai pas pris autant de plaisir à faire du shopping !

      • Stephie dit :

        Merci pour l’info, je ne connaissais pas cette enseigne. Et j’ai longtemps aimé m’habiller chez Mango !!

  24. Anne V dit :

    Que dire… Je suis en dépression pour des raisons personnelles et hors sujet à ce post, depuis un peu plus d’un an. J’ai pris du poids et des antidepresseurs. (l’un à cause de l’autre. Ou l’inverse). Et ça, ce n’est pas hors sujet : Plus j’ai pris du poids, plus ma dépression s’est installée, plus j’ai pris du poids. Aujourd’hui, j’assume ma maladie (la dépression), je me soigne sérieusement. mais je suis incapable d’assumer ce nouveau corps qui ne rentre dans aucune case et m’oblige à baisser les yeux pour éviter les regards ahuris des copains qui ne m’ont pas vue ces derniers mois, à poser sur moi des tissus que je n’aime pas. Mais le pire ce sont les autres : la question que l’on me pose le plus souvent n’est pas « comment va ta dépression, ton mal être ? Que fais tu pour aller mieux ? Il faut que tu te souviennes pourquoi tu es formidable. » Non. La question est « et comment comptes tu t’y prendre pour perdre du poids ? Tu vois une diététicienne ? » et là j’ai envie de mourir… Amis dans les normes, je vous pose la question :
    Dois-je en priorité guérir mon cerveau de ma dépression, de mes idées très noires, de mon envie de couper la vie pour rien, ou vite revenir dans une norme de poids et de taille plus classique ? Perdre 10 kilos pour que l’on me voit moins ?Mon corps vous fait honte mais ma dépression ce n’est pas grâve, elle ne fait pas tâche sur le tableau.
    C’est ça ?
    J’étais « normale » quand ma dépression a commencé. Elle n’est pas venue de mon corps. Mais elle persiste par vos yeux.
    Merci pour ce poste Stephie.
    Nos corps sont des machines merveilleuses qui nous supportent toute notre vie. Nos cerveaux et nos coeurs ont du mal à porter la bêtise, Le marketing la pub le commerce et le jugement des autres. Cela nous abime tellement…

    • Stephie dit :

      Je pensais à toi aujourd’hui, justement. Je me demandais quel message t’envoyer sans être intrusive, sans risquer de faire pire que mieux. Ton message me touche beaucoup car je le comprends si bien. Le regard des autres, quelle saleté. Je pourrais d’ailleurs en faire un billet à lui tout seul. Un billet sur les cons qui nous pourrissent la vie par leur mentalité de chiotte. Je te serre fort, mon amie.

      • Anne V dit :

        Merci à toi ma si chère Stéphie pour ce sujet. Tu m’as donné l’occasion pour la première fois d’assumer ma dépression. La seconde étape sera d’aimer ce corps qui me surprend, m’angoisse, et qui m’encombre tant. Faites qu’il s’apaise enfin et cesse de déborder. Je suis certaine qu’avoir des vêtements qui me plaisent et des regards neutres seraient un premier pas. Un pas immense.

      • Stephie dit :

        Bravo pour ton courage ! Et je comprends bien cette notion d’encombrement, tiens

  25. Frankie dit :

    Je n’ai pas de problème de chaussures car je fais du 36/37 mais j’ai le buste et les épaules larges et je galère pour les manteaux, les chemises, les robes et les soutien-gorge. Je dois acheter du 46 pour les premiers et du coup, les manches me tombent sur les mains et j’ai l’air d’un sac car je fais du 40/42 en bas. Et pour les soutifs, je prends du 105C et c’est hyper dur à trouver. Jusqu’au 100, ça va, mais le 105 il n’y a pratiquement qu’à C&A que je trouve mon bonheur. Même en Tunisie où les femmes sont plus opulentes, ça ne va pas au-delà du 100 et en plus, la forme des soutifs est plus pointue, en poire, alors que moi c’est plutôt pomme (ou pastèque 😀 ) Bref, je compatis ! 🙂

    • Stephie dit :

      J’aime beaucoup la marque Sans Complexe, assez accessible, que l’on trouve dans pas mal de grandes surfaces. Mais on devrait pouvoir trouver de tout, n’importe où sans y perdre énergie et (parfois) amour-propre.

  26. CATHERINE PANETTO dit :

    Bien dit !!! Même combat pour moi, c’est frustrant, énervant et surtout stupide de la part des commerçants. Car les jolis vêtements pour « hors normes » existent. C’est pourquoi j’ai décidé d’ouvrir une boutique pour nous les grosses, les rondes, les grandes, les belles, les femmes quoi !!! Je vous dirais quand et où si cela vous intéresse. Bonsoir

  27. aifelle dit :

    Ça ne va pas te réconforter mais j’ai le même problème dans l’autre sens. Petit gabarit (pas forcément en taille, mais en largeur ..) et j’ai subi un amaigrissement brutal il y a 3 ans. je te dis pas la galère pour trouver des vêtements. Un autre ostracisme, c’est celui de l’âge. Il ne t’a pas échappé que la majorité de la mode cible les jeunes. Quand tu vieillis, tu n’as pas la même morphologie, disons pudiquement plus la même fermeté, tu as besoin de vêtements souples et fluides. On ne te propose que des trucs qui collent au corps. Bonjour les imperfections soulignées !! Je déteste ce diktat sur nos corps de la part des industriels.

    • Stephie dit :

      Oui, tu as raison, on ne prend pas assez soin de notre population vieillissante non plus. Alors qu’il suffirait en effet d’adapter un peu les coupes, les tissus, pour que tout le monde puisse se sentir bien. Merci de ton témoignage

  28. Phooka dit :

    Comme je te comprends. Ces dernières années j’ai doublé de volume et pour trouver des vêtements c’est une galère. Je ne vais plus jamais en ville dans les magasins parce que ce n’est que frustrations et depressions. Essayer des vêtement soit disant 46 ou 48 et qui en fait sont largement en dessous, rien de pire pour se sentir mal. Du coup je pars en ville et …je rentre avec des bouquins !
    Comment j’ai résolu le problème en achetant sur internet. Taillissime chez La Redoute (Castaluna maintenant je crois) et Ulla Popken (que j’ai découvert en Suisse). dans le genre moins cher Bonprix.fr qui taille très bien et bon marché.
    Et puis comme il ne se passe pas un an sans que j’aille aux USa, je fais le plein de fringues là bas où au moins je trouve ma taille sans soucis!
    Pour les chaussures par contre je ne peux pas t’aider, je faisait un 36/37 et maintenant un 37/38

  29. Carene dit :

    Aaaaah je vois que je ne suis pas la seule a ecrire des billets comme celui-ci….
    Mon dernier coup de gueule etait pour Promod qui, sur leur site, vont jusqu’au 46 MAIS n’ont pas cette « taille » en magasin… Oui sait-jamais que les tailles 46 aient l’outrecuidance de vouloir s’approcher du magasin…
    Cette discrimination est insupportable. Une amie m’a demandé une fois pourquoi j’etais tres sac a main de marque et qu’elle ne me voyait pas avec des vetements type Maje ou autre. Nous sommes donc allees dans lesdites boutiques et elle a compris. Au moins un sac a main me va toujours.
    Je suis maintenant une adepte d’ASOS curve. Ou les mannequins sont des vraies mannequins grande taille. On voit comment les vetements vont tomber. Non parce qu’une robe grande taille (46 et plus) presenté par une fille qui fait tout au plus une taille 40 y a comme un probleme.

    • Stephie dit :

      Oui et c’est d’ailleurs la réflexion que je me faisais en regardant la gamme grande taille de Mango. leurs mannequins sont des haricots verts et les vêtements ne tombent donc pas mieux.
      On devrait d’ailleurs forcer les concepteurs de mode à ne pouvoir s’habiller que dans des boutiques proposant des vêtement trois fois trop grands pour eux.

  30. estellecalim dit :

    Ah les soutifs !!! Depuis que j’ai eu ma fille, 10 kilos m’accompagnent et c’était encore pire quand j’allaitais (l’amincissement dû à l’allaitement est une grosse blague !) avec évidemment une poitrine énorme ! Et même pour les soutien-gorges d’allaitement on ne trouve pas beaucoup de modèle en grande taille ! Le comble ! J’ai retrouvé une taille correcte mais le D est bien rare quand même.
    Et on ne parlera pas de ces médecins qui te disent « il faut maigrir madame ». Bah oui, mais comment ? Je me débrouille et je fais n’importe quoi ?
    Cette société nous complexe !

    • Stephie dit :

      Oui d’autant que maigrir, c’est une chose. Mais comme globalement, on ne nous propose que de nous affamer, eh bien on reprend le double ensuite.
      Et on devrait avoir le droit d’être jolie également quand on est enceinte ou jeune maman.

  31. Dolly dit :

    Ton billet est tellement vrai…c’est terrible de voir tant de souffrances engendrées par un manque de jugeotte des grandes marques de fringues ou chaussures !! Le profit, toujours le profit !! Bises ma Stephie.

  32. Laurielit dit :

    Moi j’aime tes nénés 🙂 oui je sais je suis hors sujet mais j’aime aussi quand tu mets des hauts fluos au sport par ex…ça veut dire ‘je suis ronde mais je me sens bien’. C’est courageux et bien d’exprimer tes ressentis. Bisous ma chérie

  33. helene dit :

    90D il y a 20 ans, 90H depuis 15 ans… Autant dire que la lingerie pas chère qui soutient, c’est pas possible ( etam lingerie et autre…qui me faisaient rêver ado). Il faut se rabattre sur des marques moins funs ( prim. Donn. ) … Bref, hors normes en effet, on a toujours l’ impression de gener

    • Stephie dit :

      Ah oui, bonnet H, je m’incline avec mon bonnet E qui frise avec le F les soirs de tempête 😉 En effet, une poitrine lourde a besoin de maintien.
      Récemment, je suis passée chez Darjeeling et j’ai eu la bonne surprise de voir qu’ils avaient étendu jusqu’au F et que le maintien était bien meilleur sur les grands bonnets tout en gardant la même dentelle et la même jolie coupe.

  34. Valérie G dit :

    Il est beau ton billet et important. Les diktats existent à tous les niveaux et il est essentiel de pousser quelques coups de gueules de temps en temps.

  35. Cette histoire de pointures me dépasse. Je faisais du 41 en 6e. Mes pieds ont légèrement grandi une fois adulte et j’approche plutôt du 42. Misère supplémentaire : je porte depuis Noël dernier des semelles. Je ne sais même plus quelle est ma pointure tellement je ne trouve rien (zut, les jolies chaussures trouvées en 42 ne me vont pas avec, du coup). Chez Adidas, on me répond inlassablement qu’il faut aller regarder chez les hommes et que les bandes roses s’arrêtent au 40 (je veux du rose, bon sang !). Les marques interpellées sur Twitter au fil des années font l’autruche.
    Côté vêtements, j’ai trouvé un pantalon de ski à ma taille (en 48 ! avec les jambes 3 fois trop large) en faisant le tour de 5 à 10 boutiques. Je ne l’ai pas acheté : trop affreux. Et dire qu’en théorie, mon IMC est normal.
    Bref, je survalide ton coup de gueule ! (Mais que font les marques ? Et qui réussit à s’habiller de la tête aux pieds ?)

  36. Eva dit :

    Une marque de belle lingerie qui fait vraiment toutes les tailles (j’ai vu du 100H par ex) c’est Dita von Teese – les prix sont corrects et il y a souvent des promos . J’ai eu les miens pas chers du tout sur Vente Privée et là il y a des promos sur Glamuse. La qualité est bonne et les modèles sont souvent très jolis

  37. Amandine dit :

    Alors moi j’ai le souci inverse : je fais 1m55 MAIS un 95G en poitrine. Les gilets longs, pantalons et robe me tassent et je ne peux pas mettre de chemisier sans que ça baille (et on ne me regarde jamais dans les yeux ). Je ne sais jamais si je dois aller au rayon ado ou grossesse (grossesse !), souvent à proximite du rayon « grandes tailles » d’ailleurs… Darjeeling est mon ami même si ce n’est pas la panacée.
    Apparemment, les marques ne veulent pas que certaines silhouettes portent leurs fringues, pour garder une certaine image. Je trouve ça anormal. (Et ne parlons pas des tailles enfants qui font déjà se questionner les petites filles sur leur poids…). Bref. Je m’arrête là car les autres ont déjà tout dit. Courage !

Laisser un commentaire