La croisade des innocents – Chloé Cruchaudet

par | Déc 12, 2018 | Bande dessinée | 32 commentaires

    Depuis ma lecture de Mauvais genre, le nom de Chloé Cruchaudet est comme une invitation. Et la croisade des innocents confirme qu’elle en a à dire et à crayonner.

    La croisade des innocents, c’est avant tout la misère des enfants au tout début du XIIIe siècle. Ces pauvres ères n’ont pas vraiment de statut. On les bat, ils crèvent de faim.  Colas est de ceux-là. Un jour, il blesse sa soeur et s’enfuit. Il va bien falloir survivre, travailler pour d’horribles patrons qui lui donnent à peine de quoi manger et dormir au chaud. Alors avec les autres gosses, ils se serrent les coudes. Mais Colas, lui, il ne parle plus.

    Un jour, dans la forêt, il glisse sur le lac gelé. Dessous, il y a le corps d’un homme. Mais quand il veut le montrer à ses camarades, celui-ci a disparu. Pour les autres gamins, et surtout pour un autre môme, Camille, c’est une évidence. C’est Jésus qui s’est présenté à lui. Et lui a rendu la parole. Mi convaincus, mi arnaqueurs, les deux gamins vont se lancer dans une croisade vers Jérusalem, entraînant derrière eux une foule d’autres gosses. Et c’est ainsi que démarre, un long périple, de village en village…

Un scénario qui peine à se lancer

    J’avoue avoir eu du mal sur une bonne moitié de la BD. L’univers graphique m’a beaucoup plus car sombre à souhait. Mais j’ai peiné à me sentir embarquer dans l’épopée de ces gamins, à m’attacher à eux. Et sans doute est-ce à cause de ma fatigue du moment, mais j’ai trouvé les cases et l’écriture un peu petites.

    Néanmoins, la dernière saison est particulièrement réussie. On frémit de ce qui arrive à ces pauvres gosses. Et qui était pourtant tellement prévisible. Et on savoure la manière dont la BD se termine, transformant ce récit en une sorte de conte à raconter aux enfants pour qu’ils se tiennent sages.

    Une lecture en demi-teinte, donc ! A mettre sous les sapins des enfants pas sages.

    

Blandine                                                 Natiora                                        Amandine

     

Itzamna                                                       Nath                                                  Eimelle

    

Soukee                                                Jacques                                           Mylène

    

Brize                                                      Caroline                                           Cristie

    

Lasardine                                                 Jérôme                                           Azilis

      

Noukette                                              Le petit carré jaune

32 Commentaires

    • Stephie

      Oui je trouve que c’est rassurant, d’ailleurs, quand il n’y a pas que des avis complètement élogieux 🙂

  1. noukette

    Il est finalement assez différents de ses précédents albums mais c’est peut-être aussi pour ça que je l’ai beaucoup aimé. J’aime quand les auteurs sortent de leur zone de confort et nous emmènent avec eux 😉

    • Stephie

      En fait , ce n’est pas le changement qui m’a gêné. Parce que j’aime ça aussi, comme pour Zidrou qu’on ne trouve jamais où on l’attend. Mais là, j’ai trouvé que le début manquait de force narrative 😉

  2. lasardine

    J’aime aussi beaucoup Cruchaudet! J’ai déjà noté ce titre, je patiente de le trouver en biblio 🙂
    Merci pour l’accueil aujourd’hui et toutes ces belles découvertes!

  3. Jérôme

    Tu n’étais pas dans les bonnes conditions pour apprécier cet album à sa juste valeur epicetou^^
    Moi j’ai adoré en tout cas.

  4. caro

    Je suis bien moyennement tentée par le scénario… Je vais aller voir s’il est dispo en bibliothèque tout de même.

%d blogueurs aiment cette page :