La trahison d’Einstein – Eric-Emmanuel Schmitt

trahison  C’est avec sa pièce Le Visiteur que j’ai découvert Eric-Emmanuel Schmitt, il y a quelques années maintenant. Emportée par cette pièce, j’avais dévoré pas mal de ses romans et nouvelles pour me lasser de ses derniers écrits. Et puis, sa dernière pièce a croisé mon chemin et mon goût pour l’auteur est revenu.

Cette pièce nous fait rencontrer Einstein plusieurs fois de 1939 à 1945 et nous montre sa part d’implication dans le projet de la bombe atomique. Il vit aux Etats-Unis, a échappé à l’Europe devenue trop dangereuse lorsque l’on est juif. Année après année, il va retrouver et se confier à un homme qu’il croit être un simple sans -abri et qui doit en fait renseigner les autorités américaines, inquiètes d’avoir un militant communiste sur leur territoire.

On suit donc les discussions de ces deux hommes (auxquelles viennent se mêler quelques interventions d’O’ Neill l’agent du FBI) de la décision d’Einstein de parler des tentatives allemandes de créer une bombe atomique jusqu’aux retombées de l’explosion d’Hiroshima.

Une pièce très intéressante qui a non seulement le mérite de revisiter l’histoire mais de questionner tout un tas de sujets inépuisables : la cruauté de l’homme et son incapacité à maîtriser le progrès, la montée du nazisme, les limites de la liberté et jusqu’où on doit aller pour la préserver. Une pièce qui ouvre donc des pistes de réflexion mais dans laquelle on rit également de certaines situations cocasses mais où oreille et coeur s’émeuvent aussi de quelques belles tournures.

 

18 réflexions au sujet de “La trahison d’Einstein – Eric-Emmanuel Schmitt”

  1. je me souviens, nous avions parlé ensemble de Eric-Emmanuel et tu m’avais effectivement confié t’être lassé…ceci dit quand on lit trop un auteur, je ressens la même chose. J’aime beaucoup cet écrivain et j’ai bien aimé les dernières nouvelles, les deux messieurs de Bruxelles. Sur le genre théâtre je ne le connais pas mais le thème me tente. merci.

    Répondre
  2. C’est amusant, j’ai eu le même parcours que toi avec cet auteur. Découverte en allant au théâtre voir « Le Visiteur », achat de plusieurs romans top, déception avec les derniers…. du coup tu me donnes envie de renouer avec celui là.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :