Le choeur des femmes

choeurLa BD Le choeur des femmes de Maud Mermillod m’a percutée de plein fouet…

    Le choeur des femmes de Maud Mermillod est la BD issue du roman du même nom de Martin Winckler. Cela fait des années que je sais que je dois le lire et que je repousse, sans trop savoir pourquoi. J’ai décidé d’y entrer par la « petite » porte de la bande dessinée.

    On y suit la jeune Jean (dites, « Djinn), qui vient contre son gré pour un stage de six mois auprès du docteur Karma, gynécologue. Pétrie de certitudes sur les femmes et leurs jérémiades, le choc des cultures avec ce médecin patient et à l’écoute est violent.

    On rentre peu à peu dans la vie et les secrets de Jean, pour découvrir comment sa propre histoire a façonné qui elle est. On partage également plusieurs destins de femmes, ainsi que leur rapport à leur corps et leur intimité. On écoute précieusement le docteur Karma, un soignant comme chaque femme aurait voulu pouvoir croiser sur son chemin. Et surtout, on voit Jean évoluer, s’ouvrir et devenir la personne qu’elle ne savait pas encore qu’elle était.

    Une BD incroyable sur le corps, la féminité, les violences faites aux femmes. Une leçon incroyable d’humilité et de respect de l’autre. J’ai été emportée jusqu’à en avoir des frissons dans tout le corps à la fin de l’histoire. Et de grosses larmes dans les yeux, des larmes d’espoir. Le genre de récit grâce auquel on se sent diablement vivant !

Des mois que je n’avais pas écrit ici. Finalement, ça fait du bien.

      

  Karine                                  Nath                              Mylène

     

    Antigone                              Natiora                             Fanny 

    Sabine                                Caro                                 Blandine

   Moka                                Pati                                     Amandine

Soukee                             Mamabookine

9 réflexions au sujet de “Le choeur des femmes”

  1. Repérés depuis un moment, le livre comme la bd, et pourtant toujours pas lus
    Je sais que je serai touchée au cœur, comme avec la précédente d’Aude Mermilliot…

    Répondre
  2. Ravie de lire que tu as pris plaisir à publier. J’adore le nouveau design de ton blog d’ailleurs 🙂
    Cet album, je le vois passer depuis longtemps et je ne l’ai pas encore lu. Mais le jour viendra 🙂

    Répondre
  3. Pas lu le roman, mais par contre, j’ai lu l’album d’Aude Mermillod « il fallait que je vous dise », où elle parlait de sa rencontre avec Martin Winckler. Nul doute que cela peut me plaire aussi !

    Répondre
  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Cette BD vaut le détour et oui, je crois qu’on peut l’aborder sans avoir lu le roman quand il nous tente juste moyen.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :