Le grand méchant renard – Benjamin Renner

le grand méchant renard
Le grand méchant renard – Renner

    Pas facile d’être le grand méchant renard. Surtout quand personne ne vous respecte. Et si même les poules n’ont peur de vous, c’est sans doute qu’il y a quelque chose qui cloche.

    En effet, notre renard s’il est toléré au poulailler, n’a droit que de croquer des navets. Au plus profond de ses tripes, il rêve de manger un peu de chair fraîche. Mais pour cela, il faudrait déjà qu’il agisse en prédateur et qu’il effraie un peu ses proies potentielles. Au lieu de ça, il demande aux poules de se laisser croquer, ce qu’elles refusent bien évidemment. Le loup va se charger de le former à cela, mais le renard n’est pas vraiment un élève brillant. Il ne lui reste plus qu’une solution : voler les oeufs de la poule avant qu’ils n’éclosent.

    J’ai voulu lire cette BD discrètement pendant un moment de formation particulièrement ennuyeux et inutile… Impossible tant je voulais rire toutes les trois vignettes. J’adore la manière dont Renner détourne les clichés des animaux que nous retrouvons dans les contes et les fables depuis les premières histoires où on s’est servi d’eux pour parodier l’homme. Parfois aussi, on a un peu le coeur serré. Si, si, on s’y attache à ce benêt roux.

    Pas de bulle à proprement parler dans cette BD, on passe d’une image à l’autre avec une grande fluidité. On ne s’ennuie pas une minute. On se réjouit de la sale trogne de certains personnages, des situations grand guignolesques et de ce mélange d’humour et de tendresse. Je décerne un prix spécial au chien chargé de protéger le poulailler, je l’adore tant il représente bien une certaine catégorie de la population.

    Je partage cette lecture avec Sylire et Sandrine mais le renard a déjà conquis beaucoup de personne dont Cajou, Jérôme, Mo et Noukette. Nimentrix aussi l’a lu, il a même interviewé l’auteur. CLIC.

la bd de la semaine

BLAST Héros sur canapé   chicagoland

                       Moka                                                     Hervé                                    Yaneck

le grand méchant renard  le grand méchant renard  Célestin

             Sylire                                           Sandrine                                  Lasardine

facteur pour femmes  Old Pa  Mystery

         Noukette                                       Sabine                                             Jacques

Yin le dragon  BLAST  madame

               Bouma                                            Jérôme                                                  Mo

facteur pour femmes  Tokyo Sanpo  Metronom

           Sandrine                                          Charlotte                                  Nathalie

56 réflexions au sujet de “Le grand méchant renard – Benjamin Renner”

  1. Oui, un renard fort sympathique que vers lequel on revient régulièrement à la maison. J’ai vraiment apprécié et ce qui me plaît aussi, ce sont les questions qu’il suscite chez les enfants

    Répondre
    • J’avais même oublié de mettre les liens sous les noms de ceux que j’avais cités, alors tu sais… Bouder… non j’ai juste repris quelques noms à partir du billet de Noukette qui, elle, n’oublie jamais personne.

      Répondre
      • Je trouvais ça étonnant que tu puisses oublier toute l’opération auprès de ce fameux renard, entre le billet, la remise du prix et le concours Fnac. 😉 (mais je sais bien qu’on ne peut pas citer tout le monde …). D’ailleurs je ne plaide même pas pour un de mes articles. 🙂

        Répondre
        • Si tu savais tout ce que j’oublie en ce moment… je n’ai même plus le temps de dormir. Il suffit de voir à quel rythme je tiens ce blog…

          Répondre
  2. J’ai partagé ma lecture avec ma fille qui s’est bien régalée elle aussi!! on l’adore ce renard! quelle poilade!!

    Répondre
  3. Les personnages de cette BD sont très humains sous leur déguisement d’animal. C’est pourquoi on se sent si proche d’eux. J’ai bien aimé le chien aussi.

    Répondre
  4. C’est une superbe Bd qui mérite tout son succès. Bises (résultat positif pour moi, suite mi-mars : là je vais pleurer)

    Répondre
  5. Je naviguais dans la fnac quand j’ai remarqué cette couverture amusante. Je l’ai feuilleté et j’ai bien ri aussi ^^ Mais je ne l’ai pas pris, peut-être pour une autre fois !

    Répondre
  6. oh oui je l’ai adoré cette BD, Noan aussi et même l’homme l’a lue…bref carton plein pour ce renard. Il y a également une petite animation vidéo sur le site des éditions Delcourt (plutôt pour les enfants).bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :