Le vieux qui lisait des romans d’amour – Luis Sepulveda

par | Avr 18, 2015 | Oeuvres contemporaines | 26 commentaires

Le vieux qui lisait des romans d'amour    Je ne vous en ai pas encore parlé mais je fais, cette année encore, partie du jury du prix Audiolib. Dix titres à écouter, dix titres pour en tirer une sélection de cinq pour lesquels les internautes pourront voter afin de désigner un gagnant. Dans la sélection de cette années, deux livres déjà lus en format papier, un qui m’attendait sur la PAL. Et sept qui ne me faisaient pas envie ou dont je n’avais pas entendu parler. L’occasion donc de sortir de sa zone de confort.

     Ce roman, je me souviens l’avoir lu il y a quelques années. J’avais peiné à le lire, l’avais trouvé inintéressant. Depuis, j’étais à chaque fois étonnée d’en entendre parler en bien autour de moi. J’avais sans doute raté quelque chose. Tant pis. Ni le temps, ni de réelle envie pour m’y remettre.

    Alors ce fut l’occasion de redécouvrir ce texte grâce à la voix envoûtante de Fédor Atkine.

    Antonio José Bolivar Proano est un vieux monsieur qui aimerait pouvoir finir sa vie tranquillement en lisant des romans d’amour que lui procure son dentiste. Mais les hommes sont stupides et n’écoutent jamais les conseils. C’es ainsi qu’il va devoir aider à démêler une histoire d’assassinat que l’on aimerait bien mettre sur le dos des indiens Shuar. Mais le vieux, pour avoir vécu avec eux, sait qu’il n’en est rien. Et les blessures sur le corps de la victime ne laissent pour lui aucun doute : c’est l’oeuvre d’un fauve. Une traque de ce fauve devenu meurtrier va alors s’engager.

     Il faut le reconnaître, je n’avais aucun bon sens quand j’ai découvert cette oeuvre il y a quelques années. Ce petit roman est une merveille. En très peu de pages, elle emmène son lecteur sur une grande palette d’émotions. Le parcours du personnage principal, tout d’abord, m’a beaucoup émue et vivement intéressée. J’ai adoré les passages chez le dentiste : savoureux ! Toute la réflexion autour de ses lectures m’a fait sourire, et même rire parfois. Mais ce que j’ai aimé par dessus tout, c’est toute la réflexion, amenée par la traque de l’animal, sur la bêtise humaine.

     Et la voix du lecteur est splendide, la lecture parfaite et prenante.

     Une très belle (re)découverte. Les billets de Laure, Enna, Claire, Marjorie, Saxaoul

prixaudiolib2015

 

 

26 Commentaires

  1. Emma

    Une relecture bénéfique alors 😉 Il faudrait peut-être que je le relise mais j’avais déjà adoré la première fois.

    • Stephie

      Cette impression d’être la seule quiche à avoir pu passer à côté 🙂 Heureusement, on bonifie avec le temps, hi hi hi

  2. sylire

    Il fait vraiment l’unanimité celui-là. Cela ne m’étonnerait pas qu’il arrive number one chez les blogueurs !

  3. dan

    J’adore ce roman, que j’ai souvent fait étudier à mes élèves: très envie de l’entendre lu, maintenant!

  4. enna

    J’ai vraiment aimé ce roman audio : pour l’histoire, les personnages et le lecteur! Mon préféré du prix!

    • Stephie

      C’est difficile de trouver du temps pour les relectures, je trouve 🙂

      • Stephie

        C’est l’avantage ! Moi j’ai envie de relire les Trois Mousquetaires, ahum 🙂

      • alexmotamots

        Ah bon : « Et la voix du lecteur est splendide, la lecture parfaite et prenante. » Cela veut dire que tu n’as pas aimé ?

      • Stephie

        Que j’ai aimé, si. Qu’il est meilleur ? Je n’en sais rien

%d blogueurs aiment cette page :