L’effet Louise – Caroline Boudet

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. aifelle dit :

    A peu près partout, le discours administratif est à pleurer et tellement loin des réalités. Ceux qui décident ne viennent pas s’y frotter à ces réalités là. Je note le livre, en me demandant quand les choses bougeront enfin pour les petites Louise, les parents et les enseignants.

  2. il y a bientôt 3 ans, je m’étais occupée d’une jeune autiste de 8 ans, non verbale; non scolarisée évidemment… J’ai pu me rendre compte de la galère innommable des parents, ne serait-ce que pour avoir de l’aide sociale, financière et surtout de l’aide pour le développement de leur enfant. Tout ou presque fonctionnait autour du bénévolat (alors que s’occuper d’une telle enfant est un métier qui s’apprend), les parents étant d’un milieu très modeste. Que fait l’Etat ?

Laisser un commentaire