Les secrets – Amélie Antoine

par | Mar 22, 2018 | Oeuvres contemporaines, Polar / Thriller | 4 commentaires

    Troisième roman que l’auteur publie chez Michel Lafon, Les secrets montre qu’Amélie Antoine a plus d’une corde à son arc. En effet, c’est encore un roman noir mais…

   Les secrets, c’est avant tout l’histoire de Mathilde et Adrien. Ils sont ensemble depuis quinze ans et sont fous amoureux l’un de l’autre. Mais un enfant manque à leur couple… et ce manque devient une obsession.

    Yascha et Elodie ont une petite fille : mais ils ne sont pas ensemble. Il aura fallu du temps à Yascha pour accepter l’enfant, mais le contact est en train de se créer. Tout serait parfait si Yascha n’avait pas cette Mahaut dans la tête, femme plus vieille que lui, avec qui il a eu une liaison… et qui vient de le plaquer.

    Comment les destins de ces personnages vont-ils se croiser ? Mystère. D’autant que l’auteur s’amuse à nous détricoter l’histoire puisqu’elle nous la raconte à l’envers. On commence donc par le dernier chapitre et la dernière page. Et on remonte le temps. Amélie Antoine n’est pas la première à utiliser ce subterfuge, néanmoins, cela sort le lecteur de sa zone de confort. Et ça l’oblige à être diablement attentif.

    Plutôt que de comprendre où vont les personnages, on cherche à savoir comment les choses les ont emmenés à ce point précis. Et c’est drôlement bien ficelé. Si certains ressorts m’ont vite paru évidents, ce que j’ai le plus aimé, ce sont les personnages. En effet, ils portent tous leur part de secrets et leur part d’imperfection.

    Le personnage le plus contrasté étant celui de Mathilde, on pourrait être amené à la juger, à la détester. Je crois que ça donne au roman sa plus grande dimension. Comment pardonner à cette femme son attitude déplorable ? Eh bien, tout simplement en se rappelant que nous ne sommes personne pour la juger. Dans ce roman, chacun fait des choix, plus ou moins discutables. Et ce sont les leurs, et ils les font avec ce qu’ils ont en main. Ils font ce qu’ils peuvent… même si ce n’est pas toujours bien. Parce que c’est la vie.

    En bref, avec ce troisième roman, Amélie Antoine nous prouve qu’elle est une conteuse de talent. Et je suis persuadée qu’elle va continuer à nous surprendre, livre après livre. Bravo !

    Retrouvez mes chroniques de Fidèle au poste et Quand on n’a que l’humour (renommé Les silences pour sa sortie en poche)

 

 

 

4 Commentaires

  1. Valérie

    J’avais bcp aimé la construction du précédent et l’histoire…tu me tentes bien.

%d blogueurs aiment cette page :