Libres sont les papillons – Spectacle

Libres sont les papillons    Quentin a 20 ans et il a envie de vivre seul. Sa mère ne l’entend pas tout à fait de cette oreille et a bien du mal à respecter la clause qu’il lui a fixée : ne pas lui rendre visite pendant deux mois. Le temps pour lui de prouver qu’il peut vivre seul. Malgré son handicap. Quentin est aveugle et sa mère a toujours tout anticipé pour lui.

    Dans le studio à côté du sien vient d’emménager Julia, une jeune femme fantasque, qui vit dans l’instant et qui rêve de devenir actrice. Ils vont se rencontrer, s’aimer et se séparer. Tels deux papillons, ils vont vouloir vivre l’instant, prendre conscience de l’éphémère ainsi que le risque de se brûler les ailes.

    Mais c’est ainsi quand on a vingt ans, on vit à fond, on aime et on apprend de ses erreurs. Mais Florence, la mère de Quentin, ne tient pas sa promesse et débarque sans prévenir.

    Libres sont les papillons est une très belle pièce, portée par des comédiens dynamiques et talentueux mais surtout par une histoire joliment racontée. Tout le monde y a quelque chose à cacher mais aussi quelque chose à donner. Chacun va devoir apprendre à s’accepter pour pouvoir ensuite accepter l’autre. Des situations rocambolesques et des phrases savoureuses pour un spectacle pendant lequel on rit aux éclats pour être ensuite ému aux larmes.

Libres sont les papillons, De Léonard Gershe, adaptation Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Jean-Luc Moreau, Avec Nathalie Roussel, Anouchka Delon, Julien Dereims, Guillaume Beyeler, Theatre Rive Gauche (Paris), 13 janvier 2016, © Fabienne Rappeneau
Libres sont les papillons, De Léonard Gershe, adaptation Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Jean-Luc Moreau, Avec Nathalie Roussel, Anouchka Delon, Julien Dereims, Guillaume Beyeler, Theatre Rive Gauche (Paris), 13 janvier 2016, © Fabienne Rappeneau

A PARTIR DU 15 JANVIER 2016
Du mardi au samedi à 21h et le dimanche à 15h

2 réflexions au sujet de “Libres sont les papillons – Spectacle”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :