Manuel de survie à l’usage des parents – Philippe Reyt

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. framboise dit :

    voilà exactement ce dont g besoin, passque là, tout de suite, ai grave envie d’étriper la chair de ma chair, mes amours, mes affreux, mes nains …… ahhhh au secours 😉 et il n’est que 9h30 en ce samedi matin, sais pas bien si je vais tenir tout le we !
    mile bises belle belle

  2. cappuccinette dit :

    Héhé en effet, ça sent le vécu… et je partage ton interrogation sur l’histoire du soir racontée par la maman toute nue.
    Allez, bonne rentrée à tous les parents !
    Bises de Capp

  3. Karine:) dit :

    ah oui, une histoire toute nue… ça laisse songeur! Surtout quand elle est racontée à des enfants et pas à son chum!

  4. adèle dit :

    Quand mes mômes avaient entre 3 et 5 ans, je relisais régulièrement le livre « guide de survie à l’usage des parents » de Pierre Antilogus, afin de tenir le coup.
    Il expliquait qu’il faut être gentil avec les instits, car ceux sont les seuls qui vous débarrassent de vos monstres 8h par jour.
    J’ai encore le livre, je le garde pour mes fils quand ils seront parents et je leur rappellerai les séances d’habillage avant l’école, quand, suivant les préceptes de Gandhi, ils opposaient une résistance type ‘sac de pomme de terre ». Imparable !

  5. alexmotamots dit :

    C’est donc, entre autre, une histoire de « sans textile ».

Laisser un commentaire