Mauv@ise connexion – Jo Witek

par | Nov 8, 2015 | Jeunesse | 18 commentaires

mauvaise connexion    Deuxième jour, deuxième livre et je me réjouis de cette petite découverte organisée par moi avec moi-même. Dans ce roman aussi, Jo Witek aborde avec sensibilité et intelligence un problème d’adolescence (et pas seulement finalement) : internet et ses dangers.

    Julie a quatorze ans et rêve de flirt. Elle sait qu’un jour elle fera l’amour, elle en a très envie mais elle sait aussi qu’elle n’est pas prête, que ce n’est pas le moment. C’est une ado heureuse, très complice avec son amie Katia. Ses parents sont séparés, elle vit avec sa mère et son frère. C’est le genre d’ado qu’on dit équilibrée.

    Et puis, un jour, elle s’inscrit sur un site de tchat, se choisit un pseudo, Marilou, et commence à échanger avec un homme de 20 ans qui se dit parisien et photographe. Une complicité s’installe, qui grossit avec les jours. Mais sans qu’elle s’en rende compte, le piège tout doucement se referme. Et il n’est pas si facile que cela de se sortir des griffes d’un prédateur.

    Eh bien, je peux dire que ce roman-ci m’a également happée. On s’attache très vite à Julie qui est une ado sympa, une de celles que l’on rencontre le plus souvent, une ado en pleine recherche de sa personnalité. On frémit de la montée en puissance du stratagème mené par l’homme et de la facilité avec laquelle il manipule la jeune fille. Et on frémit, vraiment, de cet outil dangereux que l’on abrite tous dans nos foyers.

    Un roman intelligent, bien écrit et habilement construit, à mettre entre toutes les mains d’adolescents. Même si l’on sait que le dialogue n’empêche pas tous les dangers et qu’à cet âge, on se sent vraiment invincible et plus malin que les adultes qui nous entourent.

    Un super week-end et deux super romans. Je n’ai qu’une envie : partir dénicher les pépites de cette maison d’éditions.

Week end

18 Commentaires

  1. framboise

    mes nains ne sont pas encore ados, et déjà je frémis de tout ça ….

    • Stephie

      Ici, on y entre doucement et j’espère qu’il ne sera pas trop influençable

  2. Laeti

    J’avais justement envie d’un roman qui traite des dangers d’internet et des réseaux sociaux! Mon fils est encore bien loin de tout ça, à 3,5 ans, mais le sujet m’intéresse beaucoup!

      • Laeti

        Je l’ai lu depuis! Très marquant pour un tout petit roman! J’ai été sonnée! Alors il ne faut pas demander les jeunes qui le lisent ^^

      • Stephie

        Oui ça les prend de plein fouet. En espérant que ça les mette vraiment en garde. A l’adolescence, on a tendance à croire que ça n’arrive qu’aux autres

%d blogueurs aiment cette page :