Montreuil 2017 – Un projet scolaire

par | Déc 4, 2017 | Spectacles | 10 commentaires

    Chaque année, ou presque, j’arpente les allées du célèbre Salon du livre jeunesse de Montreuil. Cette année encore, ce fut un réel bonheur.

    Le salon du livre pour la jeunesse de Montreuil, c’est un incontournable des salons français. En effet, c’est la caverne d’Ali Baba du livre et un endroit de rencontres incroyables. Cette année, il a eu encore meilleur goût que d’habitude.

Tout d’abord, l’inauguration le mercredi soir.

    Cette année, je m’y suis rendue en compagnie de deux de mes collègues adorées (dont une qui est devenue une amie si chère…), avec qui j’ai la chance de partager la même vision de la lecture, notamment dans notre envie de la partager avec nos élèves.

    C’est un soir particulier, où l’on s’aventure sur les stands encore tout frais. On boit un coup, on papote, on retrouve les passionnés. Les auteurs, les éditeurs, les attachés de presse, les blogueurs, etc. Tous ces gens qui aiment le livre et le diffusent autour d’eux.

    D’ailleurs, de vous à moi, le plus chouette, c’était les yeux émerveillés de mes deux collègues pour qui c’était la première fois.

Le jeudi, c’est permis.

    Bien évidemment, nous n’avons pas arpenté le salon un mercredi soir pour boire des coups… On était venues repérer les lieux avant d’y emmener six classes de 4e, soit 165 élèves, toute une journée.

    Nous avons donc passé le jeudi complet avec nos élèves, plutôt dans une période où lire c’est naze. Grand projet donc sur le niveau 4e : emmener tout un niveau d’âge un peu rétif. Ils étaient bien évidemment cernés par 11 adultes se demandant un peu dans quoi ils ont bien pu mettre les pieds.

    C’est donc armés d’un chèque-Lire de 8 euros et de leur casquette de reporter d’un jour que nos loulous ont arpenté ce magnifique salon qu’est celui de Montreuil. Chacun d’eux a pu interroger des professionnels du livre, assister à au moins une conférence et acheter le livre de son choix.

Je pense pouvoir dire, sans trop crâner que cette sortie fut une réussite.

    En conclusion, pas de bêtise majeure et vu le nombre d’ados, je pense qu’on peut se féliciter. Et surtout des jeunes ravis d’avoir découvert un monde dont la plupart ignorait tout.

    Merci aux maisons d’éditions qui ont joué le jeu et répondu aux questions de nos élèves, avec une pensée particulière pour Le Muscadier, Talents Hauts et les Editions du Pourquoi Pas.

 

10 Commentaires

  1. Virginie Vertigo

    Tu dégaines vite ! Moi aussi j’aime beaucoup ce salon (même si c’est le mal personnifié car on a envie de tout prendre). Contente que la virée avec les 4e se soit bien passée.

    • Stephie

      J’ai été raisonnable en termes d’acquisitions, je vous ferai un petit bilan dans la semaine de ma virée perso car j’y suis retournée le samedi et le dimanche 🙂

    • Stephie

      Ouais, mais moi, c’est pour ce genre de trucs que je fais ce job 🙂

  2. Ludo

    On a emmené 45 gamins de ce2-cm1-cm2 l’an passé! Et c’était une vraie journée bonheur!

  3. saxaoul

    Cette année, je me lance dans un partenariat entre la région, une librairie indépendante et le collège. Chaque élève d’une classe de 4ème aura un bon d’achat de 30€ à dépenser dans la librairie. En amont, un travail sur la littérature de jeunesse, les métiers du livre, celui de libraire et, je l’espère, une rencontre avec un auteur. Nous avons volontairement choisi le niveau 4ème car, comme tu le dis très justement, à cet âge, lire est bien souvent considéré comme un truc de naze.

%d blogueurs aiment cette page :