Néfertiti en bikini – Claire Huynen

Nefertiti en bikini    Ce roman, c’est l’histoire d’une croisière en Egypte d’une femme, Jo, et de sa mère, Sylvette. Cette dernière a voulu faire plaisir à Jo en lui offrant ce voyage. Mais Jo n’est pas vraiment enthousiaste à l’idée de ce genre de voyage organisé. Alors quand sa mère, en plus, se fait une entorse et qu’elle doit rester sur le bateau, Jo perd toute motivation à s’amuser. Elle va tout de même se contraindre aux excursions afin d’en parler le soir à sa mère, qui reste coincée dans sa cabine.

    Ne me demandez pas comment j’ai pu avoir envie de lire un truc pareil… comment j’ai pu croire que j’allais pouvoir rire alors même que le titre et la couverture ne présageaient rien de bon. Soyons honnête, c’est la curiosité… J’ai écrit une romance et j’ai voulu voir ce que chaque maison publiait afin de cerner à qui je pouvais envoyer mon manuscrit. Alors j’en ai lu un bon paquet ces dernières semaines.

    Le problème avec ce roman, ce serait déjà de vouloir le classer un minimum. Ce n’est pas une romance, il n’y a clairement pas d’histoire d’amour. Une vague bluette pour Sylvette, certes, mais qui reste en suspend. Peut-on parler d’un roman chick-litt ? Mouais… le personnage principal n’est pas vraiment sympathique, elle n’est pas drôle pour un sou et je n’ai pas trouvé qu’elle s’embarquait dans des situations vraiment cocasses. Elle ronchonne beaucoup de ce qu’elle n’a pas envie de faire. Mais sinon… Un roman sur la relation mère-fille ? Je ne suis pas plus convaincue.

    De plus, j’ai trouvé le style passe-partout, les personnages principaux comme secondaires à peine esquissés, le cadre pas suffisamment détaillé pour que je puisse au moins rêver de vacances en Egypte.

    En bref, j’ai eu l’impression de lire le synopsis d’un roman vu que rien ne semble y être mené à son terme.

Merci au forum livraddict et à la maison d’éditions pour ce partenariat.

34 réflexions au sujet de “Néfertiti en bikini – Claire Huynen”

  1. Ah ça me rassure je vois que je ne suis pas la seule à avoir été sérieusement dérangée par ce livre…. je ne sais pas si tu as vu mon avis il y a quelques jours, mais les tendances « je sais tout », « hautaine », « je rêve d’un pays du tiers monde pour moi toute seule » m’ont fortement agacé. Surtout quand elle s’en prend au pauvre guide et trouve le moyen de dire « heureusement que je n’ai pas suivi ma passion et fait des études d’égyptologie, on voit à quoi ça mène ». Là c’en était trop, parce que m’en étant farci pendant 7 ans, j’ai trouvé ça bien condescendant… et après de faire des réflexions sur « pourquoi on ne nous laisse même pas visiter ce qu’on veut », si elle les avait faites, ces fameuses études, elle aurait su pourquoi. Ugh… moi, énervée ? Non non…

    Répondre
  2. Eh bien voilà un livre que je ne suis pas tentée de lire alors ! Mais dis-toi que tu as fait ça pour la bonne cause 😉 !
    Bises de Capp (qui a ressuscité son blog de lecture)

    Répondre
  3. C’est dommage que Stéphie ne propose pas de sauver le dimanche 26 juillet, parce que franchement d’après moi, ce soir c’est pourri : 18 degrés + pluie + reprise du taf demain 🙁

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :