Le premier mardi, c’est permis (51)

désirs d'évasion    Bonjour, tout le monde. Comme vous l’aurez remarqué, le blog est un peu à l’abandon. J’ai décidé de couper un peu. J’aurai quelques petites choses à partager avec vous dans la semaine. Mais côté lectures, je peine un peu je dois le reconnaître.

J’ai failli ne rien vous proposer aujourd’hui mais j’avais un petit recueil sous la main alors je vous en dis quelques mots.

Désirs d’évasion est un des derniers nés de la Collection Paulette et la première publication sous la houlette de la délicieuse Clarissa Rivière. Dans cet opus, six histoires qui vont vous faire voyager. Et très franchement, les six histoires sont vraiment de belle facture et vous dépaysent. La très belle plume de Julie Derussy vous emmène au Maroc ; Noann Lyne offre une histoire savoureuse et drôle (sauf pour le personnage principal sans doute) ; la plume délicate de Julie-Anne de Sée vous offrira une belle escale à Moscou ; vous partirez sur la route avec Jerk dans une histoire qui vous fera vous demander si vous n’avez pas quelques hallucinations ; Vagant vous lancera dans une délicieuse histoire asiatique ; et le recueil se termine sur une nouvelle de l’inimitable Alexandrine d’Aumale dont la plume et l’imagination fertiles me laissent pantoises.

Mardi-c-est-permisUne vraie réussite que ce recueil. Mais si je devais vous dire quelles sont mes préférées, je dirais que niveau sensualité, j’ai adoré la scène entre les deux femmes dans la nouvelle de Vagant. Sinon, question plume, je ne peux que m’incliner devant le verbe d’Alexandrine.

 

Manika a lu une BD

14 réflexions au sujet de “Le premier mardi, c’est permis (51)”

  1. tu as l’art et la manière de me donner envie de lire des livres qui ne sont normalement pas dans mon registre …
    Avast n’est pas content depuis hier quand je viens sur ton blog, il me bloque des choses malfaisantes … étrange !

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :