Nos vacances au bled – Chadia Loueslati

    J’avais ri des torrents de larmes avec Famille nombreuse, j’avais très envie de partir en Vacances au bled avec Chadia Loueslati.

    Dans Famille nombreuse, on suivait Chadia et sa famille dans l’étape de l’installation en France, ainsi que de la vie d’une famille d’immigrés dans un pays aux codes plutôt opposés. Dans Nos vacances au bled, on retrouve la joyeuse famille que l’on suit dans son périple de retour au pays pour l’été.

    Avec onze enfants, il n’est pas facile de financer des vacances tous ensemble. Alors la famille économise, franc après franc. L’achat d’un terrain au pays et le projet d’y construire une maison vont déclencher le départ de toute la joyeuse troupe. Certains en avion et les autres en bateau, afin de ramener la voiture, chargée de présents et de quoi meubler la nouvelle maison.

    On découvre, avec les enfants, un mode de vie aux antipodes de celui que l’on peut mener en France. On rit et on grimace avec eux : promiscuité, manque d’intimité, assauts des mouches. Mais tout cela dans une ambiance tellement pleine d’amour et de complicité. Et le running gag sur l’épilation de cette pauvre Chadia… j’ai honte, Chadia*, mais j’ai tellement ri.

    Je pensais néanmoins que le trait serait un peu plus appuyé sur le décalage entre la France et la Tunisie, la nécessité de ramener des cadeaux, de montrer qu’on a réussi, sur le fait d’être un arabe en France (super bien rendu dans Famille nombreuse), mais de ne plus être du pays quand on revient pour les vacances (même si la scène à l’aéroport l’aborde un peu). Cela m’a interrogée sur l’accueil du premier album par la famille, les proches, la communauté. Et je me suis demandée si l’autrice n’avait pas utilisé un peu plus de pincettes que dans le précédent.

* Oui, je la tutoie… parce que Chadia et moi, on se connaît un peu (peut-être pas assez pour sa fille, car… non… là, je ne raconte pas). C’est une nana aussi lumineuse que ce qu’elle écrit. Alors découvrez-la sans hésiter !
Tous les liens chez Moka

 

18 réflexions au sujet de “Nos vacances au bled – Chadia Loueslati”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :