Une photo, quelques mots (91)

Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. sabariscon dit :

    Merci pour cette femme forte!

  2. Laurielit dit :

    Les femmes assument toujours… Des bisous doux

  3. val dit :

    J aime décidément beaucoup cette idée d écrire à partir d une photo ce qui ouvre plein d interprétation possibles. Merci pour ce joli texte.

  4. Louise Morgendorfer dit :

    Oh oui il me parle!! La peur du changement de dizaine, cette envie de donner de l’importance à certaines choses et les surprises et l’importance de la vie, là où on ne les attendait pas! Encore une fois ça me parle

    • Stephie dit :

      Je commence à avoir envie d’écrire toute cette histoire en plus 😉

      • Louise Morgendorfer dit :

        Ouiiiiiiiiii! Ecris-la!
        Je suis preneuse pour la lire!
        Et c’est drôle en écoutant Jain ce matin,avant de lire ton texte, je pensais à écrire une histoire sur une fille qui, le jour de ses 30 ans trouve son mec au lit avec une autre…
        Moi j’ai cherché à le ré-inventer mon changement de dizaine mais plus il se rapproche plus mes plans tombent petit à petit à l’eau… Mais je ne doute pas que la vie aura d’autres choses pour moi!

      • Stephie dit :

        La vie est joueuse en effet 🙂

  5. Benedicte D. dit :

    Merci pour cette suite totalement surprenante…..S’ouvre une nouvelle vie pour Soazig, affranchie de sa dépendance amoureuse, mais qui va rapidement être esclave d’un autre amour !!!!…..D’autres épisodes en vue ?….Ce serait avec plaisir.

  6. Claude dit :

    A elle de rester forte. Sinon le psy aura un futur client dans les années à venir… J’aime bien ton texte efficace.

  7. valérie dit :

    Alors il semble que j’ai loupé les premiers épisodes concernant Soazig. J’ai lu celui du 4 avril aussi mais a priori ils y en a d’autres. mais où? Veux bien lire les précédents …

  8. Leiloona dit :

    La chute … Bon, du mal à écrire … Mais élever seule un enfant, le psy il lui dit quoi ? J’espère qu’il lui parlera là ce coup ci. C’pas anodin d’élever seule. Hum … aussi collante soit l’étiquette « femme forte », personne ne l’est vraiment.

  9. titine75 dit :

    Il va effectivement qu’elle soit particulièrement forte pour assumer cet enfant seule, c’est un sacré rebondissement que tu lui fais vivre à ton personnage ! Espérons que l’éloignement géographique lui permette d’oublier cet homme.

  10. sarah dit :

    Joli contrepied sur cette photo où on attendrait davantage la rencontre entre amants que le rendez-vous avec un psy.
    C’est chouette de retrouver Soazig.
    Je crois qu’il me manque des épisodes, je ne sais plus.
    Je prendrai le temps de les lire.

  11. Nady dit :

    trop contente de suivre les aventures de Soazig et bien entendu, j’attends une suite où j’imagine que ça ne va pas être facile pour elle d’assumer cette éducation seule… Mais qui sait ? Elle n’est pas à l’abri d’une belle rencontre qui l’élèvera avec elle ??? 😉

Laisser un commentaire