Une photo, quelques mots (97)

Vous aimerez aussi...

28 réponses

  1. eirenamg dit :

    Hello Stephie, merci pour le texte qui illustre malheureusement la bêtise de certains. Belle journée

  2. framboise dit :

    Suis partagée entre l’envie de sourire …. Et de pleurer…

  3. Albertine dit :

    L’arc-en-ciel t’a inspiré un texte sur l’acceptation des différences. Ce matin, je me dis que le chemin est encore long pour que les singularités, les pas de côté, les belles différences soient acceptés.

  4. ton texte me plait beaucoup, et pourtant il me pince le cœur. Ces réactions ne sont pas de l’ordre du fantasme, mais bien réels, malheureusement…

  5. titine75 dit :

    Belle déclinaison sur les discriminations, les à-priori et tu nous fais ça avec humour en plus !

  6. Jos dit :

    Le pont qui nous mènera dans un monde de tolérance et d’acceptation de toutes les différences est loin d’être construit et s’il doit l’être un jour, il devra être sacrément solide… J’aime ton texte, même s’il me fait mal.

  7. Manue Rêva dit :

    Ton texte décrit une triste réalité … mais son ton, ton écriture me donnent envie d’être optimiste ! J’aime ton humour !

  8. Claude dit :

    Ton texte est une très bonne idée bien réalisée. Reste le goût amer de l’intolérance…

  9. Leiloona dit :

    Punaise quand j’ai fini ma première lecture je n’avais pas compris et pensais m’être trompée entre le il et le elle … mais en fait ça montre mon esprit orienté femme + homme … Surtout qu’au début, je pensais que le personnage était un enfant … Pfff je dois être fatiguée. 🙂

  10. Leiloona dit :

    Bon, ça n’enlève rien au propos du texte. La dernière phrase m’a fait penser au sketch de Robin.

  11. sarah dit :

    La mère me rappelle ma voisine.
    Le fils parfait qui ne l’est plus tant que ça… parce qu »il ne ramène pas la « bonne » personne. Mais il y a quoi, derrière ce concept de la « bonne » personne?
    C’est ce que je retiens de ton texte, l’ouverture d’esprit a encore de lourdes portes à enfoncer…
    Merci pour ce texte et merci aussi parce que j’apprends des mots! 😉
    Bises

    • Stephie dit :

      On est d’accord… la bonne personne… le truc qui ne veut rien dire, en fait.
      La bonne personne, ça doit déjà être nous, en accord avec nous-même 😉

  12. Benedicte D. dit :

    Moi aussi j’ai cru à un enfant au début, mais ce n’est pas faux car on reste toujours l’enfant de ses parents….Au début on veut tellement leur faire plaisir qu’on leur apporte tout ce qui peut conforter l’amour qu’ils ont pour nous….Et puis un jour on réalise qu’on a qu’une vie et que nos parents vont devoir faire avec même si ça ne leur plait pas trop….Quel beau sujet !….Droit au but comme d’habitude.

    • Stephie dit :

      Il y avait de l’ironie, forcément, dans la réplique du fils. Je n’ai pas réussi à la transcrire. Sans doute parce que je l’avais trop en tête 🙂
      Et merci pour ton commentaire

  13. Nady dit :

    une belle illustration de l’arc en ciel 😉 bravo pour ton texte

  14. valérie dit :

    Comme Leilouna à la première lecture je n’avais pas tout compris…je pensais aussi à un enfant, sans doute l’illusion au chaudron, au côté magique?
    Mais après relecture, c’est très bien trouvé.
    Du coup je suis un peu mal à l’aise quant à la réaction des parents devant la personne aimée qui parfois ne correspond pas à l’idéal qu’on s’était imaginé pour sa progéniture… Il est vrai qu’il faut accepter l’autre tel et encore plus quand il fait a priori le bonheur de notre bébé mais …pas toujours facile.
    J’essaie…
    En tous cas cela n’enlève rien à la valeur de ton texte qui comme souvent nous amuse en appuyant sur des choses qui font mal.
    Merci à toi.

    • Stephie dit :

      N’est-on pas toujours le petit enfant de ses parents ? Rires
      Et pour le reste, rien n’est facile, en effet. Continuons à entourer nos petits de notre mieux et à les éveiller à la tolérance.

Laisser un commentaire