Une photo, quelques mots (98)

Vous aimerez aussi...

30 réponses

  1. Ton texte me rappelle un film sur ce thème avec Albert Dupontel. 3 jours à tuer je crois. Un thème fort. Três belle interprétation de cette photo. Comme une ultime traversée… bisous

  2. saxaoul dit :

    Outch ! Très beau texte Stephie.

  3. valérie dit :

    Très touchant!

  4. Leana Gey dit :

    J’aime beaucoup, même si 🙁

  5. Leiloona dit :

    Wow … hum, duraille là … Et le savoir en mer quand viendront les signes de la maladie, brrr … Compliqué d’accepter ça, mais tu l’écris très bien en étant très floue (la femme qui retourne auprès de la chaleur d’un enfant … L’image est belle.)

    • Stephie dit :

      J’ai un peu galéré en me demandant ce qui serait vraisemblable ou non. Mais je voulais surtout laisser l’image du droit à décider de l’endroit où l’on va mourir, de la manière d’affronter les derniers jours, de l’image que l’on souhaite laisser de nous.

  6. Nath Bertrand dit :

    J’ai les larmes aux yeux….Elles m’empêchent d’écrire des lignes et des lignes…je suis bouleversée… Mais si joliment bouleversée !!

  7. Benedicte D. dit :

    Nous mériterions tous un vrai débat autour de cette question et ne pas déguiser en accident ce que nous pourrions faire dignement….
    Laurent pense que ce sera plus facile pour Julia d’accepter sa mort en mer à sa mort sur un lit d’hôpital…Je trouve très violent le fait qu’elle n’ait rien à dire à ce sujet….Mais peut-être qu’elle sait et qu’elle a accepté son choix ?…..

    • Stephie dit :

      Oui, je pense que son attitude douce quand elle rejoint l’enfant au chaud du lit montre qu’elle n’a pas été écartée en amont de cette décision.

  8. Manue Rêva dit :

    Ouch … c’est rude …
    Le sujet est grave mais l’histoire est belle…. même si elle reste seule avec son môme et ses questions, sa peine et que tout le monde souffre … Je suis comme Bénédicte, c’est un beau texte qui pose débat ! Merci !

    • Stephie dit :

      Ses questions ? Non, je pense que si elle ignorait à quel moment, il partirait, elle savait qu’il le ferait. Et elle respecte, c’est certain.

  9. Sébastian Wolfyxen dit :

    Ah oui, bonne et rude idée.
    J’ai un mort moi aussi, c’est drôle.
    Mais dans des circonstances moins émouvantes.

    • Stephie dit :

      J’ai été débordée hier, il faut que je me trouve une heure pour venir lire les textes de cette semaine. C’est super de nous avoir rejoints !!

  10. victor dit :

    Oh le pauvre… Je comprends son choix ! Voir le monde avant son ultime traversée du tunnel ! C’est beau, bien amené, bien écrit ! Merci !

  11. Jos dit :

    Terrible réalité si joliment écrite. Bravo pour avoir su, en si peu de ligne, faire passer autant d’émotion. Ce texte m’a profondément touchée. Bravo Stephie !

  12. Claude dit :

    Ton texte bouleverse, certes. Le départ en bateau se prête bien au symbole du voyage ultime. Le choix du moment et de la manière nous laisse un petit peu l’impression d’avoir notre mot à dire face à l’inéluctable. C’est peut-être ça la dignité.

  13. Texte dur, phrases courtes… très beau rendu.

  14. Un texte très touchant, mais tellement bien écrit.

Laisser un commentaire