Apaise le temps – Michel Quint

 Apaise le temps.indd    C’est le super billet chez Noukette qui m’a donné envie de découvrir Apaise le temps de Michel Quint.

Roubaix, de nos jours dans une librairie indépendante. Yvonne, la patronne de l’endroit vient de mourir, une figure presque mythique du quartier. Dans Apaise le temps, Michel Quint raconte l’histoire de ce jeune professeur de français qui se retrouve l’héritier de cette librairie bien mal en point, héritage qui va le porter bien plus loin qu’il ne l’aurait cru. Un pari un peu fou qui va le rendre à sa propre vie.

En très peu de pages, l’auteur offre un texte fort, un condensé d’émotions. On y trouve tout ce que j’aime en littérature : des mots soignés et des thèmes actuels. Abdel c’est l’amoureux des mots, des livres, qui va fuir l’Education Nationale et se trouver grâce à l’Histoire. Dans cet endroit chargé non seulement d’amour des livres mais aussi de la rencontre vers l’autre, gravitent d’autres personnages attachants. Il y a Saïd que l’on peut dire sauvé par les mots lui aussi, qui a appris à lire grâce au père d’Yvonne et qui n’a jamais quitté la librairie ; Zita la petite employée qui va devoir céder à l’appel d’une maison concurrente pour pouvoir gagner sa vie ; Rosa, l’assistante sociale du collège qui va se trouver impliquée de très près dans l’histoire d’Abdel.

Un roman qu’on lit d’une traite (112 pages, facile me direz-vous) parce que les mots sont justes, parce qu’on est bien avec les personnages et que derrière ce tout petit format se cache la grande Histoire et que ça fait du bien ces lectures qui ouvrent les yeux. On aurait certes pu souhaiter toutefois quelques pages de plus afin de rentrer plus avant dans certains thèmes.

Les avis de Noukette , Nicole, Miss Alfie et Clara

14 réflexions au sujet de “Apaise le temps – Michel Quint”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :