La poudre d’escampette – Chloé Cruchaudet

poudre    De Mauvais genre à La Poudre d’Escampette, il y a un monde entier… A croire que Chloé Cruchaudet sait tout faire.

    Paul vient de déménager et il ne connait encore personne dans le coin. Heureusement qu’il y a sa chienne Paulette – même si on peut se demander parfois à quoi pensent les parents quand ils nomment les animaux de leurs enfants. Au détour d’un chemin, ils tombent sur eux ! Les gamins du « Paquebot », une bande de joyeux lurons qui l’emmènent aussitôt dans leur folle aventure au bord de l’eau ! Prendre la poudre d’escampette !

    Dès la couverture magnifique et le trou dans la couverture à la place du hublot, on est conquis ! Et une fois les pages ouvertes et tournées, on pourrait ne plus s’arrêter de la lire. En résumé, La poudre d’escampette c’est un régal de jolis dessins, de couleurs délicieuses et de gamins malicieux. De la poésie, de l’effronterie et de la camaraderie : voici les principaux ingrédients de cette réussite !

    A mettre dans toutes les mains, du plus petit au plus grand. Retrouvez aussi les avis de Mo, Noukette, Un amour de BD et Hervé.

Tous les liens chez Moka

 

32 réflexions au sujet de “La poudre d’escampette – Chloé Cruchaudet”

  1. C’est vrai que Chloé Cruchaudet se frotte avec réussite à plusieurs univers (et puis entre « La poudre d’escampette » et « Mauvais genre », on a « Ida » qui vaut le détour aussi). J’ai adoré ces Robinson en herbe !

    Répondre
  2. Oups, je l’avais zappé chez Noukette, pas fait attention que c’était Chloé Cruchaudet, juste vu un album jeunesse ! Du coup, j’irai y regarder de plus près 🙂 !

    Répondre
  3. Elle me tente bien cette BD, moi qui n’ai pas spécialement accroché à Mauvais genre. Ce serait une bonne occasion de renouer avec Chloé Cruchaudet dont le travail me plaît.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :