Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

  Le premier jour du reste de ma vie  Le premier roman de Virginie Grimaldi fait partie de ces romans légers, feel-good dans lesquels les femmes de notre époque peuvent se reconnaître en grande partie. Le premier jour du reste de ma vie fut un des succès de l’an passé, il sort en poche dans quelques jours, ne vous privez pas de la découverte.

    Le premier jour du reste de ma vie accroche dès le titre. Et le pitch proposé également, il faut le reconnaître. Marie est mariée depuis des années, mère de jumelles qui ont quitté le nid familial. Mais elle n’aime plus sa vie, notamment parce que son mari enchaîne les maîtresses et n’est plus du tout investi dans ce qu’il reste de leur couple. Le jour de l’anniversaire de ce dernier, elle lui prépare une belle fête. Tout y est, sauf elle. Dans un petit mot, elle lui explique qu’elle s’en va : trois mois de croisière, un tour du monde en « solitaire ». Sur ce navire, Marie va faire la connaissance de deux autres femmes, Camille et Anne, deux autres générations que la sienne, qui viennent également se recentrer sur elles-mêmes.

    Ce roman est parfait pour les vacances et la couverture poche se marie très bien avec la plage, la piscine. On tourne les pages sans réfléchir, avec plaisir. Les héroïnes sont toutes les trois attachantes et représentent à merveille trois générations de femmes, ce qui explique sans aucun doute le succès de ce roman. Chaque femme peut trouver un point d’accroche pour se projeter. De même, les thématiques abordées sont celle que l’on retrouve dans bon nombre de romans du genre : le poids, la routine, l’envie de changer de métier et de vie, l’infidélité, le couple.

    De plus, le rythme est prenant, on ne s’ennuie pas à un seul instant. Certes, on peut hausser le sourcil plusieurs fois car certaines situations sont des plus improbables (et le personnage du mari vraiment très peu crédible) mais n’avons-nous pas dit au début de ce billet que c’était une lecture-plaisir, une lecture de vacances ?

    Enfin, voilà, j’ai lu ce roman au bord de la piscine, j’ai ri, je me suis attachée aux personnages (surtout à celui d’Anne, la sexagénaire) et j’ai refermé le livre avec le sourire aux lèvres. Et puis, j’oubliais, vous ferez la connaissance de Loïc qui est le personnage masculin réussi de ce roman.

    La version poche ainsi que son deuxième roman sortent le 4 mai. Nul doute qu’on les trouvera partout cet été.

10 réflexions au sujet de “Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi”

  1. Un roman bien sympathique, mais, si vous avez aimé celui-ci, je vous conseille son second roman qui est vraiment réussi. Il est plus profond, plus fouillé. Et les personnages sont plus crédibles : tout était un peu trop facile pour eux dans Le premier jour du reste de ma vie. Dans le second, l’héroïne passe (et le lecteur avec elle) par toute une palette d’émotions.
    https://oursebibliophile.wordpress.com/2016/04/29/tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande-de-virginie-grimaldi-2016/

    Répondre
  2. ah ben voila de quoi mettre en haut de mon sac de plage cet été, typiquement ce que j’aime en vacances! Léger, frais, agréable et drôle! le top!

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :